Page facebook de l'UPHF Twitter de l'UPHF YouTube de l'UPHF Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Quatre enseignants-chercheurs de l’Université font partie des 2% de scientifiques les plus cités au monde


Le classement 2020 « Top 2% Scientists » des scientifiques les plus cités dans le monde vient de paraître. Il est publié par des chercheurs de l’université de Stanford et fait autorité.
En examinant le nombre de publications scientifiques de chaque chercheur et le nombre de citations de celles-ci reprises dans les publications d’autres chercheurs, cette étude a analysé les données de 1996 à 2019 couvrant environ 7 millions de scientifiques de par le monde.
Le classement des 2% les plus cités compte près de 160.000 personnalités scientifiques réparties en 22 domaines scientifiques et 176 sous-catégories.
On y dénombre 4 enseignants-chercheurs de notre université, ce qui confirme la qualité de la recherche scientifique menée au sein de l’UPHF.
Thierry-Marie Guerra, Damien Trenteseaux et Frédéric Vanderhaegen (LAMIH UMR CNRS 8201) se classent dans la catégorie « Génie Industriel et Automatique », Serge Nicaise (LAMAV) dans la catégorie « Mathématiques ».
L’Université les félicite pour cette reconnaissance mondiale bien méritée !

Voici le détail de leurs activités

Thierry-Marie GuerraThierry-Marie Guerra est Professeur d’Automatique. Depuis Juillet 2020, il est membre du Conseil Technique de l’IFAC (International Federation of Automatic Control) comme Président du comité de coordination - Computers, Cognition and Communication. De 2014 à 2020 il a été président du Comité Technique 3.2 “Computational Intelligence in Control” de l’IFAC. Il est éditeur associé des revues internationales Fuzzy Sets & Systems et IEEE Transactions on Fuzzy Systems. Ses champs de recherche et d’activités sont le vin, le hard rock, les timbres, la commande non-linéaire, l’observation et la commande des systèmes quasi-Linéaires à Paramètres Variant, les contraintes LMI, les fonctions de Lyapunov … avec des applications à la mobilité, au handicap et aux robots flexibles.

 

 

Serge NicaiseLes activités de recherche de Serge Nicaise sont orientées vers les Equations aux Dérivées Partielles, l'Analyse Numérique et le contrôle des EDP. Plus précisément, ses travaux portent sur l'étude de problèmes aux limites posés sur des domaines non réguliers (ouverts à coins et/ou arêtes, réseaux, multi-structures, etc); sur des problèmes d'Analyse Numérique associés, sur la théorie spectrale et enfin sur la théorie du contrôle et de la stabilisation de systèmes distribués. Ses résultats ont de nombreuses applications en mécanique, en automatique et en électromagnétisme par exemple.

 

 


Damien TrentesauxDamien Trentesaux mène son activité de recherche au sein du département automatique du LAMIH UMR CNRS 8201 dans le domaine des systèmes cyber-physiques (CPS) industriels. Les CPS ont pour objet une interconnexion et une augmentation fonctionnelle de systèmes physiques par des capacités numériques. Les contributions se focalisent sur la conception d’architectures de CPS industriels composées d’entités autonomes (équipement, véhicule, robot, produit…) interagissant avec l’homme. Une attention particulière est portée sur les enjeux environnementaux et sociétaux. Ces travaux, menés en collaboration avec des industriels, trouvent application en production, logistique et transport.
« Même si ce classement est nominatif, il résulte d'un travail d'équipe au sein du laboratoire avec tous les acteurs de la recherche dans le domaine du génie industriel. Ce classement n'existerait pas sans ce travail d'équipe » Damien Trentesaux.


Frédéric VanderhaegenFrédéric Vanderhaegen a été chercheur au CNRS de 1995 à 2005 après sa thèse de doctorat en automatique industrielle et humaine et un projet postdoctoral à Ispra en Italie. Il a dirigé pendant 10 ans l'équipe Systèmes Homme-Machine (SHM) du LAMIH où il mène ses activités de recherche depuis 2005 en tant que Professeur. Il est aujourd'hui Président du Groupe de Recherche sur l'Automatisation Intégrée et SHM (GRAISyHM). Il dirige le pôle Facteurs Humains du Réseau Européen d'Excellence en Recherche Ferroviaire (EURNEX), est coprésident chargé de la Formation dans le comité technique sur les SHM de la Fédération Internationale de l’Automatique (IFAC) après en avoir été le président. Ses thèmes de recherche concernent les SHM, les systèmes d'apprentissage, la fiabilité humaine, la coopération homme-machine, l'ingénierie de la résilience, l'inclusion et la dissonance homme-systèmes, les transports et les systèmes industriels.

Crédit photos : Samuel Dhote