Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC Linkedin de l'UVHC Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Pourquoi devenir doctorant à l’université de Valenciennes ?

La Recherche à Valenciennes s’inscrit dans une université à taille humaine et pluridisciplinaire. Cet environnement vous permet de participer aux thèmes spécifiques du laboratoire d’accueil ou à des projets transversaux -inter laboratoires.

La Recherche à l’UVHC s’appuie sur des domaines reconnus et applicatifs, en prise directe avec son environnement économique, industriel et social.

L’université de Valenciennes propose deux types de doctorats :

  • Le doctorat national - avec un label européen sous certaines conditions

    L’étudiant effectue ses recherches pour préparer le Doctorat national sous la direction d’un enseignant-chercheur Habilité à Diriger les Recherches ou d’un Professeur de l’UVHC, éventuellement en codirection avec un Professeur appartenant soit à une autre université française, soit à un établissement d’enseignement supérieur public français.

    Le doctorat peut avoir un label européen, quand l’étudiant le prépare dans un autre pays membre de l’Union européenne, au cours d’un séjour d’au moins un trimestre. Les 3 autres conditions de délivrance du label européen sont les suivantes :

    • l’autorisation de soutenance doit être accordée au vu de rapports rédigés par au moins 2 professeurs appartenant à 2 établissements d’enseignement supérieur de 2 états membres de l’Union européenne autres que celui dans lequel le doctorat est soutenu

    • un membre au moins du jury doit appartenir à un établissement d’enseignement supérieur d’un état membre de l’Union autre que celui dans lequel le doctorat est soutenu

    • une partie de la soutenance doit être effectuée dans une langue de l’Union autre que la (ou les) langue(s) nationale(s) du pays où est soutenu le doctorat.

  • Le doctorat en cotutelle internationale (arrêté du 06/01/05)

Ce type de Doctorat est préparé selon une convention conclue pour chaque thèse. Les doctorants effectuent leurs travaux sous la responsabilité, dans chacun des pays concernés, d’un directeur de thèse. La langue dans laquelle est rédigée la thèse est définie par la convention conclue entre les établissements contractants. Lorsque cette langue n’est pas le français, la rédaction est compétée par un résumé substantiel en langue française. Attention : les conditions d’obtention d’une thèse sont pour certains pays très éloignées des conditions d’obtention d’une thèse en France, et rendent nécessaire une étude par le Vice-Président chargé de la recherche.