Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC Linkedin de l'UVHC Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Stratégie ERASMUS de l'UVHC

Stratégie Internationale (Union Européenne et hors Union Européenne) de l’UVHC

- Choix des partenaires

L’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis (UVHC) est un établissement d’enseignement supérieur public pluridisciplinaire implanté sur 3 sites (Valenciennes, Cambrai, Maubeuge) comptant plus de 10000 étudiants et près de 700 enseignants-chercheurs. Elle est membre fondateur du PRES Université Lille Nord de France. Elle délivre des diplômes nationaux aux niveaux licence (180 crédits), master (120 crédits) et doctorat (3-4 ans). Le système ECTS est adopté depuis 2002. L’UVHC offre des formations structurées et à vocation professionnelle afin d’assurer l'insertion sur le marché de l'emploi de ses étudiants dans 4 grands domaines : arts-lettres–langues, droit-économie-gestion, sciences humaines et sociales, sciences-technologies-santé. Elle propose 60 formations par la voie de l'alternance (contrat d'apprentissage ou de professionnalisation). Pionnière dans ce domaine, l'alternance est fortement ancrée au sein de toutes les composantes. L’établissement se caractérise par une spécialisation transdisciplinaire sur le Transport et la Mobilité. L’extension du campus par le Technopole Transalley et l’orientation de plusieurs formations et programmes de recherche autour de la thématique du Transport font de l’UVHC un pôle spécifique (ITrans). Le nombre d’étudiants étrangers a atteint depuis deux ans les 1000 soit 10% de la population estudiantine (free-movers, mobilité encadrée). La mobilité sortante est forte. Le choix des partenaires est conditionné tant par le caractère pluridisciplinaire de notre établissement que par le lien étroit entre les laboratoires, les entreprises et l’enseignement. En outre, l’enseignement est essentiellement en français (sauf deux parcours en anglais IUT et ingénieurs), ce qui favorise une mobilité entrante francophone et limite le choix des partenaires. Le lien étroit avec les industriels incite au développement de partenariats intéressant les filières du transport, des nouveaux matériaux (nanotechs, céramiques, bioverre) dans des régions de forts potentiels (BRICS, Arabie Saoudite, Maroc). Membre de CampusFrance, nous nous efforçons de calibrer nos relations avec des partenaires internationaux sur les critères de l’Agence. Ainsi la participation au programme Csf permet-il de recevoir des étudiants brésiliens d’universités partenaires.

Régions géographiques prioritaires

L’UVHC organise ses échanges internationaux selon des régions prioritaires déterminées par la multiplication des accords passés par les composantes de formation (mobilité ECTS, programmes de bourses, doubles diplômes…) et les laboratoires (cotutelles, stages en laboratoire, workshops…) Méditerranée francophone : pays du Maghreb Afrique de l’Ouest Les BRICS : Chine, Brésil, Russie (en développement) Outre-Atlantique : le Canada. L’Arabie Saoudite, le Vietnam et L’Indonésie (en prospection). Enfin, l’Europe tout particulièrement est une région majeure de nos coopérations (échanges, doubles diplômes, recherche, mobilités enseignantes, Tempus, doctorat…). Notre position transfrontalière favorise des partenaires « proches » : Belgique, sud du Royaume Uni, Allemagne, Italie, Espagne. Des accords de coopération étroite avec l’Université de Mons renforcent les liens en formation et recherche trans-Hainaut.

 

- Objectifs et groupes cibles des activités de mobilité

La politique de l’UVHC vise à consolider ses activités internationales en recherche et à les renforcer dans les formations. L’établissement s’engage à respecter les règles de non-discrimination dans le cadre légal existant : l’égalité des sexes, l’intégration des handicapés, la promotion de la cohésion économique et sociale, la lutte contre le racisme et la xénophobie. Concernant ERASMUS ses principaux objectifs sont:
- Continuer à développer des programmes d’études communs avec ses partenaires conduisant à des doubles diplômes (actuellement 8 fonctionnent dont 3 avec des universités européennes).
- Encourager la mobilité des étudiants et enseignants, avec comme objectif de proposer au moins un semestre de mobilité à l’étudiant (en L, surtout en M et D) qui sera mieux déterminé dans le nouveau catalogue des formations (mobility window). L’ENSIAME a rendu obligatoire une mobilité internationale pour obtenir le titre d’ingénieur. La mobilité entrante niveau M est particulièrement encouragée. Elle vise à sélectionner les meilleurs étudiants européens et à promouvoir les axes de recherches tout en assurant une formation en français de niveau suffisant. Pour favoriser la mobilité entrante, l'UVHC renforce sa politique de communication et de promotion pour faire mieux connaître ses atouts. La mise en anglais des pages internationales du site web (en cours) et des documents de présentation en plusieurs langues facilitent la communication sur nos formations.
- Intensifier la mobilité des enseignants-chercheurs en garantissant sa reconnaissance dans le développement de leur carrière professionnelle. A leur retour, ils sont les ambassadeurs des pays de leur mobilité auprès des étudiants et deviennent souvent des enseignants référents.

Organisation et mise en œuvre de projets de coopération européenne et internationale dans l’enseignement et la formation en lien avec des projets mis en œuvre sous ERASMUS

L’UVHC favorise l’émergence de projets innovants de coopération européenne et internationale en lien avec ses domaines d’excellence en formation et en recherche. Elle s’intéresse aux possibilités de coopération offertes dans le cadre d’Erasmus :
-les partenariats stratégiques avec certains établissements d’enseignement supérieurs et des organismes professionnels se situant dans les pays participants et dans les pays tiers, notamment dans ses zones prioritaires : Maghreb, Afrique de l’ouest, Chine et Brésil.
-les alliances de la connaissance et les alliances sectorielles pour sa coopération avec l’industrie, notamment en transport terrestre.
-La coopération pour le renforcement des capacités de l’enseignement supérieur avec les partenaires se situant dans le Maghreb, afin de pérenniser ses coopérations anciennes issues de TEMPUS.
L’UVHC s’intéresse en outre aux plateformes IT pour l’enseignement à distance des langues, ce qui permettra d’impliquer davantage les enseignants référents des étudiants mobiles, dont certains ont déjà expérimenté la plateforme « e-twinning » utilisée au niveau secondaire.
Pour cela, les personnels enseignant-chercheur et administratifs dans les composantes seront mobilisés.


En participant à ERASMUS+, un impact est escompté sur la modernisation de l’UVHC

- Augmenter les niveaux de qualification pour former des diplômés et les chercheurs dont l’Europe a besoin.

L’UVHC s’engage à augmenter le nombre d’étudiants titulaires d’un diplôme d’enseignement supérieur, tout en développant leur capacité à se reconnaître dans un espace économique et social mondialisé. Elle offre l’opportunité de pratiquer des langues de l’Europe et favorise leur mobilité (EU mobility benchmark de 2011). L’établissement assure une répartition des aides financières pour permettre aux plus vulnérables ou défavorisés de poursuivre des études et de partir en échange en Europe. L’environnement crée une émulation par le partage d’expériences pédagogiques entre étudiants entrants et sortants.

- Améliorer la qualité et pertinence de l’enseignement supérieur

L’établissement soutient l’échange des enseignants, et développe la participation de collègues européens aux formations pédagogiques. Il favorise également la mobilité des doctorants.

- Relever la qualité grâce à la mobilité et à la coopération transnationale

Il encourage l’expérience professionnelle en Europe avec des stages de fin d’étude réalisés dans un pays partenaire, offrant ainsi de meilleures chances d’insertion sur le marché du travail européen (Ensiame : 30% étudiants embauchés en Allemagne à issue de leur formation). Au niveau master, l’expérience de laboratoire et le stage d’étude ou de recherche en mobilité préparent également de futures cotutelles de thèse et participe à l’internationalisation de la recherche.
L’UVHC permet en outre aux étudiants non-communautaires inscrits de bénéficier d’une mobilité en Europe et d‘élargir leur horizon de compétences (méthodologique et linguistique).
L’UVHC participe avec les partenaires européens et des pays tiers aux programmes d’ingénierie pédagogique et de formation : Tempus et Erasmus Mundus.

- Activer le triangle de la connaissance

L’UVHC développe une cellule de placement des stagiaires étrangers dans les entreprises françaises du bassin entrepreneurial de l’établissement (en liaison avec la CCI internationale, mise en situation, droit du travail, rédaction de CV, conseil aux entretiens d’embauche…). SRI et SIO SIP : gestion des stages à l’étranger des étudiants de l’UVHC (bourses de mobilité), gestion et suivi des stagiaires (P-stage). Création technopole interface entreprise recherche : Transalley. Sur transport et logistique. Avec son partenaire Montois, il favorise les échanges transfrontaliers avec la Belgique, et soutient le développement de l’Euro-région transhainuyère.

- Améliorer la gouvernance et le financement

- Réforme des statuts du SRI.

- Organisation du service et mise en valeur du rôle des coordinateurs dans les composantes.

- Commission des bourses

- Conseil des Relations Internationales

- Fundraising pour la venue d’étudiants des pays du Sud.

L’UVHC s’engage à :
Maintenir la politique internationale et européenne en étroite cohérence avec son contrat d’établissement 2015-2020 (en cours d’élaboration).