Séminaires, Colloques & Soutenances de Thèse

Responsable des Séminaires: Mme Colette De Coster

Jeudi 12 octobre 2017, – David Coupier (LAMAV), “Fins topologiques de graphes aléatoires géométriques.
à 13h30 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: Nous nous intéressons dans cet exposé à trois modèles de graphes aléatoires géométriques. Ils sont aléatoires car leurs sommets sont les points d'un processus de Poisson dans le plan, et géométriques car leurs structures de graphes (de type "glouton") sont définies par une même procédure locale et géométrique. Ces trois graphes diffèrent seulement par leurs orientations. Le premier est radial et a été introduit en 2005 par F. Baccelli et C. Bordenave pour modéliser des réseaux de télécommunications. Le second est dirigé (selon un vecteur du plan) alors que le troisième est omnidirectionnel. Nous énoncerons quelques résultats et conjectures décrivant le nombre de fins topologiques pour ces trois graphes.

 

Jeudi 7 septembre 2017, – Dietmar Gallistl (KIT, Karlsruhe, Allemagne), “Rayleigh--Ritz approximation of the inf-sup constant for the divergence.
à 13h30 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: This contribution proposes a compatible finite element discretization for the approximation of the inf-sup constant for the divergence. The new approximation replaces the H-1 norm of a gradient by a discrete H-1 norm which behaves monotonically under mesh-refinement. By discretizing the pressure space with piecewise polynomials, upper bounds to the inf-sup constant are obtained. The scheme enables an approximation with arbitrary polynomial degrees. It can be viewed as a Rayleigh--Ritz method and it gives monotonically decreasing approximations of the inf-sup constant under mesh refinement. In particular, the computed approximations are guaranteed upper bounds for the inf-sup constant. The novel error estimates prove convergence rates for the approximation of the inf-sup constant provided it is an isolated eigenvalue of the corresponding non-compact eigenvalue problem; otherwise, plain convergence is achieved. Numerical computations on uniform and adaptive meshes are presented.

 

Jeudi 15 juin 2017, – Eduardo Casas (University of Cantabria, 39005 Santander, Spain), “Analysis of State-Constrained Parabolic Optimal Control Problems.
à 13h30 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: In this talk, I we consider a class of optimal control problems associated with a semilinear parabolic partial differential equation. The controls as well as their associated states are submitted to pointwise constraints. In the analysis of this problem, the main goal is to prove the existence of a solution and to derive the first order optimality conditions. The presence of pointwise state constraints makes more involved the derivation of the optimality system. A difficulty in this analysis comes from the fact that the Lagrange multiplier associated with the state constraints is a Borel measure. Hence, the adjoint state equation involves a measure as datum. A careful analysis of this equation will be done. Regularity properties of the optimal control will be deduced rom the optimality system. A surprising fact is that the regularity of the optimal control is bigger than the corresponding regularity of the associated adjoint state.

A very important issue in the applications is the choice of the domain where the controls are localized. Most of the times we can not set the controls or actuators in the whole domain where the partial differential equation is defined. Instead of that, we have to put the controls in a very small region. The major issue is to determine the region from which the action of the control is more efficient. To answer this question we consider a new formulation of the parabolic control problem leading to a sparse solution. Then, the support of this solution is the most convenient region to place the controls.

 

Mardi 6 juin 2017, – Tonia Maria Alam (UVHC), “Impression 3D: Modélisation thermique et remplissage de couches
à 13h30 en salle 110E

Abstract: [PDF]

Mardi 6 juin 2017, – Géraldine Morin (Institut National Polytechnique de Toulouse), “Un modèle pour l'acquisition et le multimédia : les squelettes.
à 11h00 en salle 106E

Abstract: Dans cet exposé nous verrons comment utiliser les squelettes pour représenter efficacement des modèles de plantes, mais aussi pour reconstruire des objets définis comme une union de surfaces canal. De plus, nous verrons que cette représentation fait un lien explicite entre la représentation volumique et surfacique.

Jeudi 4 mai 2017, – Pascal Moyal (LMAC, Université de Technologie de Compiègne), “Stabilité du modèle d'appariement aléatoire sur des graphes
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: Nous considérons un modèle d’appariement d’entités générées aléatoirement, pour lequel les paires possibles sont fixées par un graphe simple de compatibilité. Ce modèle, qui a des applications naturelles à l'économie participative, la gestion des banques de sang et d'organes et aux chaînes de production, généralise celui d’appariement biparti de Kaldentey, Kaplan et Weiss à un graphe non-nécessairement biparti. La stabilité du système est étudiée suivant les propriétés structurelles du graphes de compatibilité. Nous proposons une classe de graphes pour lesquels la zone de stabilité ne dépend pas de la politique d’appariement (i.e. l’ordre de priorité en cas de choix multiple), et une réciproque partielle. En outre, nous montrons sous certaines conditions l’existence d’une forme produit particulière pour sa représentation Markovienne sous la politique "Premier entré, premier marié." Des connexions de ces résultats avec la théorie classique d’appariement dans les graphes (et dans les grands graphes aléatoires) seront aussi proposées. (travaux joints avec Jean Mairesse, Ana Busic et Ohad Perry).

Jeudi 13 avril 2017, – Cedric Heuchenne (HEC Liège, University of Liège, Belgium), Surveillance de la chaîne logistique en utilisant des cartes de contrôle multivariées

à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: Un des objectifs de la chaîne logistique est la livraison de biens et de services dans un intervalle de temps déterminé ; cette contrainte temporelle s’ajoute aux exigences du client relatives à la qualité de ces produits et services. Nous proposons d’introduire dans ce contexte les outils de contrôle statistique de processus pour surveiller en particulier les temps de livraison. En pratique, les multiples sites de production et de distribution, et les différents modes de transport rendent ce problème multivarié par nature. Nous proposons ainsi des cartes T2 calibrées pour minimiser les coûts de surveillance et satisfaisant des contraintes statistiques minimales. Nous illustrons la méthodologie par des exemples et étendons celle-ci à des stratégies de regroupement.

Travail en collaboration avec A. Faraz, University of Delaware, Newark, USA et HEC Liège, Belgique et E. Saniga, University of Delaware, Newark, USA.

Lundi 3 avril 2017, en salle de réunion ISTV 2
13h20 Prof. Munteanu, Contact CR-submanifolds in odd dimensional spheres
14h05 Prof. Opozda, Affine spheres with prescribed Blaschke metric
15h00 Prof. Leschke, Title to be announced
15h45 Prof. Nistor, Contact Magnetic curves: classification results

Jeudi 16 mars 2017, – Marilena Moruz (UVHC), “Des sous-variétés Lagrangiennes dans la presque Kählerienne S3 x S3 à partir des surfaces minimales en S3
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: [PDF]

Jeudi 02 mars 2017, – Yin CHEN (Northeastern Normal University, Changchun, Chine), “A general introduction to invariant theory: the case of finite groups
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: In this talk we will give a general and quick introduction to invariant theory of finite groups, including both the non-modular case (70%) and the modular case (30%). This talk contains fundamental concepts, algebraic properties of an invariant ring, interesting questions and a report on some significant progress in invariant theory. We will see that many excellent results in the non-modular case were realized to fail in the modular case, and we will demonstrate how complicated a modular invariant ring can happen to be.

 

Jeudi 16 février 2017, – Chérif Amrouche (LMA Pau), “Régularité pour les problèmes elliptiques
à 13h30 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: On s'intéresse ici à des questions de régularité des solutions de problèmes elliptiques de type div(Agrad). On examinera également le cas du laplacien dans des domaines lipschitzien ou plus réguliers. On revisitera également les travaux de Lions-Magenes concernant la méthode de transposition qui permet d'obtenir des solutions dites très faibles, lorsque les données sont moins régulières. Grâce à l'interpolation, cela nous permettra d'étendre les classes de solutions et d'obtenir de nouveaux résultats de régularité.

Jeudi 8 décembre 2016, – Théophile Chaumont (Bilbao, Basque Country - Spain), “Arguments "Aubin-Nitsche" pour les équations de Maxwell
à 13h30 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: Les arguments "Aubin-Nitsche" sont une technique d'analyse de convergence pour les méthodes éléments finis. Dans le cas typique de la discrétisation du Laplacien avec des éléments finis P1, cette technique permet de montrer que la convergence en norme L2 est quadratique. Ici, nous adaptons cette méthode au cas des équations de Maxwell en milieu hétérogène. Ainsi, nous montrons des résultats de convergence plus fins que ceux établis dans la littérature.

Dans cette présentation, j'aborderai d'abord le cas du Laplacien afin d'expliquer le principe des arguments "Aubin-Nitsche". Dans une deuxième partie, je parlerai de l'application des arguments "Aubin-Nitsche" aux équations de Maxwell. Enfin, je montrerai une application à la Géophysique et présenterai des résultats numériques.

Jeudi 6 octobre 2016, – Antonio Jesús Fernández Sánchez (LAMAV et LMB (Besançon)), “Solutions of elliptic equations involving fractional operators
à 13h30 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: [PDF]

Jeudi 15 septembre 2016, – Pierpaolo Omari (Università di Trieste, Trieste, Italie), “Positive solutions of a one-dimensional indefinite capillarity problem
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: [PDF]

Jeudi 23 juin 2016, – James Carter (Universty of Charleston-USA), “On Steinitz classes of number fields
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract:[PDF]

Lundi 20 juin 2016, Marco Paluszny (Universidad Nacional de Colombie, Medellin), Lemniscates and grid generation.
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: Lemniscates are 2D curves that are strongly related to complex polynomials. A lemniscate of radius r is the set of points whose product of distances to n fixed points (we refer to these points as foci ) is r.

Given foci f1,...,fn, the points lying between the lemniscates of radii r1<r2 form an annular region which, under mild conditions, is conformally equivalent to the annulus between two circles centered at the origin. Conformality allows for the construction of an orthogonal grid in the region between two confocal lemniscates. We look at the problem of stitching together segments regions between two confocal lemniscates to build orthogonal grids on meander like regions.

We show examples in medical informatics and geography.

Jeudi 16 juin 2016, Marco Paluszny (Universidad Nacional de Colombie, Medellin), Geometric tools in medical informatics
à 11h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: There are strong signs that geometry will have more impact in medicine than Computer Aided Design had in many other fields such as Architecture and Mechanical Engineering, in the last thirty years.

Mathematics will improve certainty in medicine and this will be coupled with personal medicine. Geometry will provide new visualisation tools for information extraction from massive data from MRI, CT and signal processing devices. As multidisciplinary activity gets more pervasive, techniques of very diverse areas will cross boundaries. Examples are fracture simulations in rocks (in the field of Earth Sciences), computer graphics techniques in rendering of medical information along curved slices using MRI and CT data, B-spline techniques to extract emerging patterns in functional series (such as massive ECG data flows) and conformal mapping/isometry techniques to build orthogonal coordinate frames on curved slices of organs.

Jeudi 19 mai 2016, - Journée en mémoire de Mohammed BELLALJ

Abstract: [PDF]

Jeudi 12 mai 2016, Arnaud Fréville (UVHC), Programmation linéaire mixte : retour sur 60 ans d’évolution méthodologique
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: Les problèmes d'optimisation continue linéaires sont résolus très efficacement. Par exemple, on résout couramment aujourd'hui des programmes linéaires continus ayant des dizaines, voire des centaines, de milliers de variables et de contraintes. Cependant, les applications imposent très fréquemment des contraintes d'intégrité sur tout ou partie des variables et/ou l’intégration de variables 0-1 pour modéliser un choix ; les problèmes qui en résultent sont généralement beaucoup plus difficiles que leurs versions continues. Les progrès réalisés depuis la première méthode de résolution exacte proposée par Gomory en 1958 permettent de résoudre efficacement beaucoup de ces problèmes, souvent de taille importante. Cependant on peut encore rencontrer aujourd'hui des programmes linéaires comportant seulement quelques centaines de variables entières et de contraintes qui ne peuvent être résolus exactement en un temps raisonnable, disons en moins de quelques heures de calcul.

Après un retour sur la genèse de la programmation linéaire mixte, l’exposé propose une vue d'ensemble des principaux outils théoriques et algorithmiques permettant d'aborder la résolution exacte des programmes linéaires mixtes

Jeudi 21 avril 2016,Fatiha Bekkouche (LAMAV, doctorante) "Approximation totalement discrète des equations non linéaires de Sobolev"
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: [PDF]

Jeudi 31 mars 2016,
Hawraa Nabolsi (doctorante Université du Liban et UVHC), The Radiative Transfer Equation with the Reflectivity Boundary Condition and the Heat Conduction Equation”
à 15h30 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: [PDF]

Jeudi 31 mars 2016,
Ali Wehbe (Université du Liban), Exact controllability and stability of distributed systems involving coupled wave equations”
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2

Abstract: We consider the stability and the exact controllability of a system of two coupled wave equations with the control acted on the boundary of only one equation. In this case, the control is indirect and unbounded. First, using a frequency domain approach based on the growth of the resolvent on the imaginary axis, we establish various stability results exponential or polynomial. Indeed, the type of the stability depends on the ratio of the wave propagation speeds of the two equations. Next, new integral inequalities lead us to apply the Hilbert Uniqueness Method witch allowed us to prove that the system is exactly controllable.

 

Jeudi 29 octobre 2015, – F. Troeltzsch (Technische Universität Berlin, Berlin, Germany), ''Control of wave type solutions of reaction-diffusion equations''
à 14h00 en salle de reunion ISTV 2

Abstract: Wave type solutions are characteristic for some nonlinear parabolic reaction diffusion equations in unbounded domains. For instance, traveling waves solve the Schl\"ogl model (also known as Nagumo equation), while spiral waves are solutions to the FitzHugh-Nagumo equations, if the initial conditions are chosen in an appropriate way.

The talk surveys results on associated optimal control problems in bounded spatial domains. In particular, theory and numerical application of sparse optimal controls are discussed. Here, the objective functional includes a non-differentiable convex part. The theory will be illustrated by various examples and animations.

Jeudi 1 octobre 2015, – Dimitri Gourevitch, "Partial derivatives in Noncommutative Geometry"
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2.
Abstract :  Recently we have introduced the notion of partial derivatives on the enveloping algebra U(gl(m)). This enabled us to develop a new type of  Noncommutative (NC) Geometry.  In contrast with all existing types of NC Geometry  ours is very close to the classical Geometry .  I shall exhibit some aspects of our NC Geometry and explain how it is possible to use it in quantization of dynamical models .  
All necessary notions will be introduced.
Talk will be given in French.

Jeudi 3 septembre 2015, – Guido Sweers (Mathematisches Institut, Universität zu Köln, Köln, Germany), "On a conjecture concerning the expected lifetime of a certain conditioned Brownian motion"
à 10h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract : [PDF]

Mardi 30 juin 2015 R. Enkhbat (Institute of Mathematics, National University of Mongolia) "Mathematics and Chess"
à 11h00 en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : Chess as an element of Game, will be considered from a view point of Game Theory.
We also discuss classical problems related to mathematics and chess.
In the end of may talk, I will comment my game played against B.Anand.

Mardi 23 juin 2015 R. Enkhbat (Institute of Mathematics, National University of Mongolia) "Semidefinite Quasiconvex Programming"
à 11h00 en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : In recent years, generalized convex functions such as quasiconvex functions are found to be useful in Economics. We introduce so-called semidefinite quasiconvex programming which consists of maximization and minimization of quasiconvex functions defined over positive semidefinite matrices and a certain set. Both problems belong to a class of nonconvex optimization problems. We derive new global optimality conditions for these problems. Based on the global optimality conditions, we construct an algorithm which generates a sequence of local maximizers that converges to a global solution. Subproblems of the proposed algorithm are semidefinite linear programming. Numerical results will be presented.

Jeudi 4 juin 2015 Veronica Martin Molina (Universidad de Seville) "A survey of a remarkable class of paracontact metric manifolds"
à 15h30 en salle de réunion ISTV 2.

Jeudi 4 juin 2015 Marian Munteanu (Universidad de Iasi) "Magnetic Maps"
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2.

Jeudi 21 mai 2015, CINQUIEME JOURNEE - " EXPOSONS-NOUS "
en salle de réunion de ISTV2.

9h40 à 10h35 EL KACIMI Aziz: Une promenade à travers les mathématiques !
11h00 à 11h55 B
ECAR Jean-Paul: A propos des points massiques
14h00 à 14h55
MASSA-TURPIN Isabelle: Les probabilités de Pascal à Levy en passant par Laplace et Kolmogorov
15h00 à 15h55 UYSTEPRUYST David: Mathématiques et mathématiciens dans la mécanique des fluides
1
6h15 à 17h10 GOICHOT François: La « probabilité des causes » et son histoire

Programme :[PDF]

Jeudi 16 avril 2015 Théophile Chaumont-Frelet (INSA, Rouen) "Elements finis d'ordre élevé pour la propagation d'ondes en milieu fortement hétérogène"
à 14h00 en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : La propagation d'ondes harmoniques, modélisée par l'équation d'Helmholtz, est utilisée dans de nombreuses applications, comme par exemple le radar ou bien l'imagerie sismique. Dans le cadre de l'imagerie sismique, les ondes se propagent dans le sous-sol, qui peut être représenté (dans le cas le plus simple), comme un milieu fluide hétérogène. Selon l'application considérée, il est nécessaire de simuler la propagation d'ondes haute-fréquence.

L'approximation numérique d'ondes haute-fréquence est un problème compliqué, même dans le cas des milieux homogènes. En effet, les approximations numériques souffrent de "l'effet de pollution": le nombre de point de discrétisation par longueur d'onde doit être augmenté pour résoudre à haute-fréquence. Cela se traduit par des restrictions importantes sur les maillages, et des couts de calcul très élevés à haute-fréquence.

Dans le cas des milieux homogènes, il est établi que les méthodes d'ordre élevé permettent de réduire l'effet de pollution. Néanmoins, l'utilisation de méthodes d'ordre élevé dans des milieux de propagations fortement hétérogènes n'est pas triviale. En effet, ces méthodes sont basées sur des maillages larges, et ne sont pas capable de capturer toutes variations du milieu de propagation si les paramètres sont supposés constants dans chaque maille.

Dans cet exposé, nous présentons une méthodes d'approximation multi-échelle, permettant d'utiliser des méthodes d'ordre élevé en milieu fortement hétérogène. Nous présentons des résultats théoriques de convergence ainsi que des exemples numériques (en particulier, nous appliquons la méthode à des cas-tests utilisés dans l'industrie pétrolière).

 

Jeudi 12 mars 2015 Fatima Taousser (LAMAV/LAMIH) "Stabilité des Systèmes à commutation linéaires sur les échelles de temps"
à 14h00 en salle 106E

Abstract : Les systèmes dynamiques à commutation représentent une classe importante des systèmes dynamiques hybrides. Ce sont des systèmes dynamiques faisant intervenir simultanément des phénomènes de type dynamique continue et événementielle. Il s'agit d'un ensemble fini de sous-systèmes dynamiques associés à une loi de commutation qui indique à chaque instant le système actif. Par exemple le cas des processus continus supervisés par des algorithmes discrets de planification où un système dynamique couplé avec une logique de commande de surveillance qui peut brusquement changer le mode de fonctionnement du système. Ce couplage dans un système dynamique avec la logique discrète est difficile à modéliser sur un domaine de temps standard (un domaine de temps réel ou un domaine de temps discret), surtout si les événements de commutation sont non-uniformément espacées. Pour cela, on a introduit la théorie des échelles de temps pour analyser la stabilité de cette classe des systèmes dynamiques linéaires à commutation sur un domaine de temps non uniforme.

Jeudi 11 décembre 2014, - Maryam Beygmohammadi (Université de Cologne (Allemagne)), "The pointwise behaviour of the solution of the Poisson problem near conical points"
à 14h00, en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : We consider the Poisson problem under a homogeneous Dirichlet boundary condition on domains that contain conical points. Sharp estimates for the solution of such problems are derived. As a consequence, we derive an anti-maximum result on such non-smooth domains.

Jeudi 20 novembre 2014, - Chiara Corsato (Université de Trieste (Italie)), "On the Dirichlet problem
for a prescribed anisotropic mean curvature equation
"
à 14h00, en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : [PDF]

Jeudi 4 septembre 2014, - Henri Anciaux (Universidade de São Paulo, Brazil), "Surfaces marginalement piégées "
à 14h00, en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : Les surfaces piégées ont été introduites par R. Penrose en 1965 pour prouver l'existence de singularités des solutions des équations de la relativité générale d'Einstein. Le concept voisin de surfaces marginalement piégées décrit l'horizon apparent d'un trou noir. Mathématiquement, ces surfaces sont définies par une propriété naturelle de leur courbure : leur vecteur de courbure moyenne est de "type-lumière", c'est-à-dire que sa norme est nulle. Après avoir introduit les concepts de variété lorentzienne (l'espace ambiant de la relativité générale), de vecteur de courbure moyenne, et motivé la définition de surface marginalement piégée, on décrira des résultats récents qui donnent une description locale des surfaces marginalement piégées dans plusieurs espaces ambiants (espaces de Sitter et anti de Sitter, espaces produits, espaces de Robertson-Walker). Il s'agit de travaux en collaboration avec Y. Godoy (Université de Córdoba, Argentine) et N. Cipriani (KU Leuven, Belgique).

L'exposé est destiné à un public généraliste (non-spécialiste).

Jeudi 3 juillet 2014, - Christos Xenophontos (Dept of Math. and Stat., University of Cyprus), "Boundary (and other) layers and how to approximate them"
à 11h00, en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : Boundary layers are rapidly varying components of solutions to certain differential equations. In this talk we will describe the phenomenon of boundary layers through examples arising from practical applications. We will then give a mathematical justification and provide results that show how these (solution) components have support only in a neighborhood of the boundary of the domain. Their approximation will then be discussed and principles on how to design accurate approximation schemes will be presented. Finally, some comments on current research in this area will be made.

Lundi 30 juin 2014, - Zejun HU (Zhengzhou University, Chine), "Moebius submanifolds in the unit sphere"à 10h00, en salle A 110E

Jeudi 26 juin 2014, - Salim A. Messaoudi (Dept Math. and Stat., KFUPM, Arabie Saoudite), "General decay in viscoelastic equations"
à 14h00, en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : [PDF]


Mercredi 18 juin 2014, - Brahim Mezzerdi (Université de Biskra, Algérie), "A survey on some aspects of stochastic control"
à 14h00, en salle de réunion ISTV 2.

Abstract : In the first part of this talk, we present various results on the stochastic maximum principle, as well as the dynamic programming for systems governed by stochastic differential equations. In a second step, we investigate singular control problems where the control has two components, the first is absolutely continuous and the second one is singular. In particular we give necessary conditions for optimality and the relationship between the stochastic maximum principle and the dynamic programming principle for this kind of problems. In particular, we show that the solution of the adjoint equation coincides with the derivative of the value function. An example from mathematical finance is solved by using these techniques.

Jeudi 5 juin 2014, – David Coupier (USTL), "Symétrisations aléatoires de corps convexes"
à 14h00, en salle 108E.

Abstract : Les symétrisations de Steiner et de Minkowski sont des transformations bien connues et très utilisées en géométrie convexe. Elles ont toutes les deux pour effet d'arrondir le convexe sur lequel elles opèrent.
Dans cet exposé, nous nous intéressons à la convergence vers la boule limite de symétrisations multiples de Steiner et Minkowski d'un convexe donné dans des directions aléatoires. Après avoir donné un aperçu de la littérature existante sur le sujet, nous énoncerons un résultat de convergence presque sûre avec vitesse exponentielle. Nous terminerons par quelques questions ouvertures concernant le cas des symétrisations mixtes Steiner-Minkowski.
Ce travail a été effectué en collaboration avec Youri Davydov (Lille 1).

 

 

Jeudi 22 mai 2014, QUATRIEME JOURNEE - " EXPOSONS-NOUS "
en salle de réunion de ISTV2.

9h40 à 10h35 EL KACIMI Aziz: De la beauté en mathématiques : l'exemple des pavages et leurs symétries !
11h00 à 11h55 REGNIER Virginie:
Contrôlabilité et stabilisation en dimension finie
14h00 à 14h55 BAY Thierry:
De la modélisation géométrique aux simulateurs chirurgicaux : cas de la chirurgie pelvienne
15h00 à 15h55 HARTL Manfred:
Mais enfin, qu'est-ce qu'un commutateur ??

Programme : [PDF]

 


Jeudi 3 avril 2014, – Paul Deuring (ULCO), "Décroissance en espace d'une solution faible du système de Navier-Stokes en 3D"
à 13h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract : On considère une solution faible du système de Navier -Stokes en 3D dans un domaine extérieur . Notre résultat principal affirme que si les données initiales exhibent un certain taux de décroissance, la solution décroit également en espace, uniformément par rapport au temps . La démonstration de ce résultat est basée sur des formules de représentation de solutions du système de Stokes d'évolution .

Jeudi 27 mars 2014, – Zainab Abbas (UVHC), "Polynomial decay rate for a wave equation with a general acoustic boundary feedback laws."
à 14h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: In this talk we investigate the stability of the solution of a one dimensional wave equation with a Dirichlet boundary condition at one end and a dynamical boundary condition, generalizing the well known acoustic boundary condition, at the other.
First, we introduce the studied system and prove the existence and uniqueness of its solution.
Second, we study the behavior of the spectrum of both the dissipative system and the associated conservative system to establish an observability inequality from which we deduce the polynomial stability, and to investigate the optimality of the decay. In order to illustrate the results, we finally present some examples.
This talk is based on a joint work with my thesis supervisor Serge Nicaise.

Jeudi 27 mars 2014, – Sadjia Ariche (UVHC), "Résultats de régularités pour des problèmes elliptiques avec donnée sous la forme de mesure."
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: [PDF]

Jeudi 6 février 2014, – Christophe Troestler (UMons, Belgique), "Solutions positives de l'équation de Lane-Emden avec conditions au bord de Neumann."
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract général: Dans cet exposé, nous montrerons que, contrairement au cas des conditions au bord de Dirichlet, l'équation de Lane-Emden avec conditions au bord de Neumann peut posséder un grand nombre de solutions positives tant dans le régime sous-critique que sur-critique. D"Nous mettrons en évidence que ces résultats ne sont pas de type perturbatif. Nous présenterons également diverses simulations numériques qui supportent des conjectures, notamment sur le décompte exact de certains types de solutions

Jeudi 12 décembre 2013, – Natalia Iyudu (Belfast University, UK), "A proof of the Kontsevich conjecture on noncommutative birational transformations."
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract général: We will talk about our recent proof (arXiv1305.1965) of the Kontsevich conjecture dated back at 1996, and mentioned at the 2011 Arbeitstagung talk on 'Noncommutative identities' (arXiv1109.2469).
This conjecture says that certain transformations given by matrices over free noncommutative algebra with inverses are periodic, on the level of orbits of the left/right diagonal action.

Jeudi 5 décembre 2013, – Denis Bonheure (Université Libre de Bruxelles, Belgique), "Problèmes elliptiques avec conditions au bord de Neumann."
à 14h00, en salle 108E de ISTV2.

Abstract général: Les quatres leçons porteront sur des problèmes semilineaires elliptiques avec des conditions au bord de Neumann. L'accent sera mis sur les résultats récents dans ce sujet et sur les nombreuses questions ouvertes.

Leçon 4 : Systèmes elliptiques
Je discuterai dans cette dernière leçon le problème de Neumann pour des systèmes elliptiques fortement couplés avec ou sans structure variationnelle. Cette fois nous utiliserons une méthode topologique et une théorie de l'indice développée entre d'autres par Norman Dancer.

Jeudi 21 novembre 2013, – Denis Bonheure (Université Libre de Bruxelles, Belgique), "Problèmes elliptiques avec conditions au bord de Neumann."
à 14h00, en salle 108E de ISTV2.

Abstract général: Les quatres leçons porteront sur des problèmes semilineaires elliptiques avec des conditions au bord de Neumann. L'accent sera mis sur les résultats récents dans ce sujet et sur les nombreuses questions ouvertes.

Leçon 3 : Solutions radiales croissantes et régime surcritique
Je consacrerai cette leçon à l'existence de solutions radiales dans une boule ou un anneau. J'introduirai une condition de croissance qui fait disparaître complètement les difficultés liées au manque de compacité des injections de Sobolev au delà de l'exposant critique. Les méthodes utilisées seront tantôt topologiques tantôt variationnelles.

Jeudi 14 novembre 2013, – Chiara Corsato (Università di Trieste, Italie), "Solvability of a prescribed curvature equation modeling the corneal shape."
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract:[PDF]

Jeudi 26 septembre 2013, – Denis Bonheure (Université Libre de Bruxelles, Belgique), "Problèmes elliptiques avec conditions au bord de Neumann."
à 14h00, en salle 108E de ISTV2.

Abstract général: Les quatres leçons porteront sur des problèmes semilineaires elliptiques avec des conditions au bord de Neumann. L'accent sera mis sur les résultats récents dans ce sujet et sur les nombreuses questions ouvertes.

Leçon 2: Bifurcation depuis la solution triviale
Lors de cette leçon, je présenterai une étude de l'équation de Lane-Emden avec conditions de Neumann par bifurcation autour de la solution triviale. Je rappelerai les résultats fondamentaux de Krasnoselski et Crandall-Rabinowitz qui s'appliquent sans trop d'efforts en présence d'une symétrie radiale dans le problème.

Jeudi 19 septembre 2013, – Serena Morigi (Université de Bologne), "Discrete Differential Geometric Modeling : Surface Reconstruction."
à 14h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Surface reconstruction is concerned with the generation of continuous models from unorganized sets of points. This problem arises in a wide range of scientific and engineering applications, as well as in computer graphics and computer vision where these points come from the digitalization of model surfaces. In this talk we will focus on two different approaches to the reconstruction of implicit surfaces that accurately capture and reproduce the shape of the data. The first formulation is based on a local use of Radial Basis Functions (RBFs) and we propose an anisotropic extension of these functions to allow the surface to locally follow the geometry of the data. The second formulation exploits a Partial Differential Equation (PDE)-based diffusion model derived by a minimal surface like variational formulation.

Jeudi 12 septembre 2013, – Denis Bonheure (Université Libre de Bruxelles, Belgique), "Problèmes elliptiques avec conditions au bord de Neumann."
à 14h30, en salle 110E de ISTV2.

Abstract général: Les quatres leçons porteront sur des problèmes semilineaires elliptiques avec des conditions au bord de Neumann. L'accent sera mis sur les résultats récents dans ce sujet et sur les nombreuses questions ouvertes.

Leçon 1 : Neumann vs Dirichlet
Dans cette leçon introductive, je passerai en revue les différences entre les conditions au bord de Neumann et de Dirichlet. Nous les aborderons sur l'exemple de l'équation de Lane-Emden. Je mettrai en avant les méthodes classiques, respectivement les résultats fondamentaux, pour le problème de Dirichlet qui sont inopérantes, respectivement faux ou différents, pour le problème de Neumann.

Mercredi 11 septembre 2013, – Handan Yildirim (Istanbul University), "Slant Geometry of hypersurfaces in hyperbolic space."
à 13h00, en salle de réunion de ISTV2.

Jeudi 11 juillet 2013, – Ali Wehbe (Université de Beyrouth, Liban), "Dynamic boundary exact controllability of a wave equation"
à 14h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: This work is concerned with the stabilization and the exact controllability of a wave equation with one dynamical boundary control.For the stabilization of the system, we prove the non uniform energy decay rate and we establish a polynomial decay rate for smooth solutions of the system. Consequently, we obtain the strong stability in the absence of compactness of the resolvent of the infinitesimal operator. For the exact controllability of the system, we adapt the Hilbert Uniqueness Method to a first order abstract problem and we prove that the wave equation is exactly controllable for usual initial data by means of regular control.

Mercredi 10 juillet 2013, – Malgorzata Gologowska (Department of Mathematics, Wroclaw University of Environmental and Life Sciences, Poland), "On quasi-Einstein Cartan type hypersurfaces."
à 11h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: In this talk we present properties of quasi-Einstein hypersurfaces immersed isometrically in spaces of constant curvature satisfying some condition imposed on their Riemann-Christoffel curvature tensor. The talk is based on the paper

M. Glogowska, On quasi-Einstein Cartan type hypersurfaces, J. Geom. Phys. 58 (2008), 599-614.

Jeudi 4 juillet 2013, – Salim Messaoudi (KFUPM, Arabie Saoudite), "An exponential stability result of a Timoshenko system with thermoelasticity with second sound and in the presence of delay."
à 14h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: In this paper, we consider a one-dimensional linear thermoelastic system of Timoshenko type with a delay, where the heat flux is given by Cattaneo's law. By using the multiplier method, we prove an exponential decay result under a smallness condition on the delay and a stability number.

Jeudi 6 avril 2013, – Mabel Cuesta (Université du Littoral), "Résultats d'existence pour des problèmes elliptiques superlinéaires à la résonance"
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: [ PDF ]

Jeudi 30 mai 2013, – Alex Bespalov (University of Birmingham), "Numerical solution of PDEs with random data: available methods and recent results"
à 13h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Mathematical models with data uncertainty are ubiquitous in engineering applications. These models may come, in particular, as PDE problems with correlated random data (i.e., coefficients, sources, boundary conditions, geometry etc.). Hence, reliable numerical methods that evaluate the propagation of uncertainty to the output variables (solutions to the PDE problems) are of special importance.

In this talk we will first give a brief overview of available numerical methods for solving PDE problems with random data. We will then focus on a particular method, namely on the stochastic Galerkin finite element method, for which we will report our recent results.

Stochastic Galerkin finite element approximation is an increasingly popular approach for the solution of elliptic PDE problems with correlated random data. It combines conventional Galerkin finite elements on the (spatial) computational domain with spectral approximations on a finite-dimensional manifold in the (stochastic) parameter space.

As with any numerical method, it is critical to know what the approximation errors are, and how to reduce these errors efficiently. Aiming at answering these questions, we outline the issues involved in a posteriori error analysis of computed solutions and present a practical a posteriori estimator for the approximation error. We also discuss different strategies for enriching the discrete space and establish two-sided estimates of the error reduction for the corresponding enhanced approximations. These give computable estimates of the error reduction that depend only on the problem data and the original approximation. We show numerically that these estimates can be used to choose the enrichment strategy that reduces the error most efficiently.

This is joint work with Catherine Powell and David Silvester (University of Manchester).

Jeudi 23 mai 2013, – Denis Bonheure (ULB, Bruxelles, Belgique), "L'électromagnétisme de Born-Infeld"
à 14h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Dans cet exposé, je présenterai brièvement la théorie non linéaire de l’electromagnétisme formulée par Born et Infeld en 1934. Je discuterai les liens qui la relie aux opérateurs de courbure moyenne (dans l’espace euclidien et dans l’espace de Lorentz-Minkowski) et en particulier aux problèmes de Bernstein et de Calabi. Je présenterai quelques questions ouvertes motivées par cette théorie et certaines avancées récentes ainsi que des résultats plus "académiques" relatifs aux opérateurs de courbure.

Jeudi 4 avril 2013, – Thierry Bay (Université Aix-Marseille), "Modélisation géométrique de surfaces épaisses et fermées : application au cas des organes pelviens"
à 13h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Les modifications physiologiques dans la configuration spatiale des organes pelviens sont de plus en plus diagnostiquées et traitées pour améliorer la qualité de vie des patientes. Le projet MoDyPe (ANR-09-SYSC-008) a été créé pour concevoir un simulateur chirurgical spécifique aux patientes, et quantifier le geste médical en mode pré-opératoire.

La modélisation géométrique des organes se fait à partir de nuages de points épars bruités. Les formes sont considérées fermées, lisses, creuses et à membrane épaisse.
Le processus est décomposé en deux étapes : la construction de la surface et l'ajout d'une épaisseur.

Afin de respecter les contraintes physiologiques, de manipuler la géométrie et de localiser précisément un point sur la surface, une B-spline de genre 0 au moins C1-continue est ajustée aux données. La fonction à minimiser est basée sur une énergie bidirectionnelle, caractérisant l'asymétrie dans les relations liant les données et l'échantillonnage. Elle est couplée à un terme de régularisation visant à contrôler la courbure de la surface pendant la procédure d'ajustement. La réduction de la fonction repose ensuite sur un schéma alternant re-paramétrisation et descente de gradient à pas optimal.

Une surface-offset est ensuite générée vers l'intérieur de l'organe, via un maillage discret, en traitant le problème d'auto-intersections. Elle exploite la forme allongée des organes,
grâce à un axe curviligne (une courbe de Bézier) décrivant leur diamètre généralisé.

Finalement, un maillage d'hexaèdres est créé à partir de la surface ajustée et de l'offset, qui sert à la simulation mécanique du comportement des organes à l'étape suivante du projet.

Jeudi 7 mars 2013, – Edie Miglio (Politecnico di Milano, Italie), "Optimal transportation mesh-free method: a mesh-free method for fluid flows"
à 15h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: The Eulerian framework for the description of fluids and solids becomes unconvenient when variable domains and topological transitions, like fractures, are involved. In order to overcome these difficulties a large number of numerical techniques has been developed, including meshfree methods. Most of these schemes are based on the construction of
a partition of unit without the requirement of a polygonal mesh, but only a material point sampling is needed. Among these the maximum entropy approximation is the only ensuring a weak Kronecker-delta property at the boundary: this property allows an easier enforcement of essential boundary conditions and the coupling with finite elements methods. Optimal transportation meshfree (OTM) method combines concepts from optimal transportation theory and maximum entropy approximation. The idea behind this method is to use the max-ent approximation as a basis for the numerical solution of problems governed by a minimum principle. In this way mass transport and essential boundary conditions are enforced exactly and linear and angular momentum are conserved. Some applications for fluids and elastic solids will be shown to assess the properties of OTM method; moreover the OTM method will be compared with the finite elements methods.

Jeudi 7 mars 2013, – Kais Ammari (University of Monastir, Tunisie), "A dispersive estimate for the Schrödinger operator in star-shaped networks"
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: In this talk, we prove dispersive estimates, on infinite star-shaped network,for the Schrödinger group with real-valued potentials which satisfy some regularity and decay assumptions.

Jeudi 17 janvier 2013, David Lambrano (U.V.H.C.), "Approximation of the Laplace-Beltrami operator by meshes"
à 14h00, en salle de réunion de l'ISTV2.:

Résumé [ PDF ]

Jeudi 10 janvier 2013, TROISIEME JOURNEE - " EXPOSONS-NOUS "
en salle 07E.

9h20 à 10h15 HAMONIER Julien, (PrStat): Liens entre les fractales, l'analyse et les probabilitïés
10h40 à 11h35 VANDERWINDEN Anne-Joelle, (GéoAnGl):
Sphère riemannienne, sphères affines
11h40 à 12h35 NICAISE Serge, (EDP):
Modélisation, approximation et contrôle de multistructures
14h00 à 14h55 HARTL Manfred, (TopAlg):
Mais qu'est-ce  qu'un commutateur ?
15h00 à 15h55 CANONNE Jean-Charles, (CGAO):
Promenade dans le jardin de Ron Goldman

Programme : [PDF]

Jeudi 20 décembre 2012, Ali Wehbe (Université de Beyrouth, Liban), "Stabilité faible locale d'un système de Bresse"
à 14h00, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 18 octobre 2012, – Annie Luciani (Directrice du laboratoire ICA, Université de Grenoble), "Images Animées et ordinateur :Typologie des modèles pour la synthèse et la simulation du mouvement visuel."
à 15h00, en amphitheatre du pole Ronzier.

Abstract:[PDF]

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 28 juin 2012, – Marianela Lentini (Université Nationale de Colombie,  Medellin), "Magnetic Resonance T2 Relaxation Images - A Comparison of Varpro and an Enhanced Prony Method"
à 15h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: We consider synthetic magnetic resonance images of a brain slice generated with the BrainWeb resource. They correspond to measurements taken at various times and record the intensity of the response signal of the probed tissue to a magnetic pulse. The specific property measured, which is considered in this talk, is transverse magnetization. The transverse magnetization decay technique can be used to obtain several images for a given axial slice of tissue. Namely, for each pixel the time uniform sequence of transverse magnetization measurements yields information about the tissues at that pixel and for a given time the responses of all the pixels form an image of the slice. In clinical studies this data is acquired using the magnetic resonance procedure. Mathematically this decay is described as a linear combination of decaying exponentials and it strongly correlates to the tissue type at each pixel. In previous works, we have considered a new version of the Prony Method which has proved to be better than the most commonly used methods in this area; nevertheless the method presents an unstable behavior in the presence of noise. We have analyzed the sources of instability and produced an improved version of our program. We will present a comparison with the results produced by the Pereyra-Golub Separable Nonlinear Least Squares software VARPRO.

Jeudi 28 juin 2012, – Marco Paluszny  (Université Nationale de Colombie,  Medellin), "Geometry and medical applications"
à 14h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Newer and faster non invasive medical imaging techniques are producing a wealth of data available for study to engineers and applied mathematicians. These data wealth is potentially useful if relevant information can be extracted in a convenient fashion. The term "relevance" refers to shape, measurement, color (usually gray level) and "convenience" to fast and reliable rendering.

The medical examples to be presented stress various aspects:
- extraction of information along specified regions along curved slices
- flat display without preserving distance.
The main mathematical tools will be developability of surfaces in 3D and its expression in terms of higher dimensional geometry.

Mercredi 27 juin 2012, – Lothar Reichel  (Université de Kent (USA)), "Multilevel Methods for Ill-Posed Problems"
à 11h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Multilevel methods for the solution of well-posed problems, such as certain boundary value problems for partial differential equations and Fredholm integral equations of the second kind, are popular and their properties are well understood. Much less is known about the behavior of multilevel methods for the solution of linear ill-posed problems, such as Fredholm integral equations of the first kind with a right-hand side that is contaminated by error. We discuss properties of cascadic multilevel methods for the latter kind of problems. Applications to image restoration are presented.

Jeudi 21 juin 2012, – Franca Calio (Politecnico di Milano, Italie ), "Particular approximating function classes in numerical integral models"
à 15h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: In this speech I will deal with numerical models approximating solution of Volterra-Fredholm integral equations of the second kind, both of linear and non linear type.

I will put a special emphasis on the choice of approximating function classes. Precisely, the first model, used for linear cases, is a direct resolution method, namely a classical collocation method having the peculiarity of using as an approximation basis the so-called quasi interpolating splines.

The second model, for non linear cases, is an iterative resolution method, namely a classical fixed point, in particular one based on projection sequences associated to tensor Schauder basis

Jeudi 14 juin 2012, – J. Hamonier (U.V.H.C.), "Mouvement stable linéaire multifractionnaire : représentation en ondelettes et régularité trajectorielle "
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Le mouvement stable linéaire multifractionnaire, noté Y, est un processus strictement alpha stable, dépendant d'un paramètre fonctionnel H(.), qui joue le même rôle que le paramètre de Hurst du mouvement brownien fractionnaire. Ce processus a été introduit par Stoev et Taqqu (2004, 2005). Il constitue, dans le cadre des lois à queues épaisses, une extension naturelle des mouvements browniens fractionnaire et multifractionnaire .
Dans tout cet exposé, on suppose que alpha appartient à l'intervalle ]1,2[ et que H(.) est à valeurs dans l'intervalle ]1/alpha,1[. On introduit d'abord une représentation de Y en série aléatoire d'ondelettes. Ensuite, grâce à cette représentation, on améliore certains résultats de Stoev et Taqqu (2004,2005) qui concernent la régularité trajectorielle de ce processus. Notamment, on montre que la continuité de H(.), est une condition nécessaire et suffisante pour avoir la continuité des trajectoires de Y ; de plus, on détermine un module de continuité uniforme quasi-optimale de ces trajectoires.

Jeudi 7 juin 2012, – F. Abdallah (U.V.H.C.), "Uniformly exponentially or polynomially stable approximations for second order evolution equations"
à 14h00, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: In this presentation, the approximation of second order evolution equations is considered. More precisely, we will search for an appropriate approximation for linear equations modeling the vibrations of elastic structures with bounded feedback control. It is well known that the approximated system by finite element or finite difference is not uniformly exponentially or polynomially stable with respect to the discretization parameter, even if the continuous system has this property. Consequently, our goal is to damp the spurious high frequency modes by introducing numerical viscosity terms in the approximation scheme. As the spectrum of the spatial operator associated with the undamped problem satisfies the generalized gap condition, we show, in the presence of the added viscosity terms, the exponential or polynomial decay of the discrete scheme when the continuous problem has such a decay. An application to a system of two coupled wave equations with an internal damping will be also presented.

This presentation is based on a joint work with Serge Nicaise, Julie Valein, and Ali Wehbe.

Jeudi 15 mars 2012, – L. Jeanjean (Université de Franche-Comté), "Existence et instabilité d'ondes stationnaires de norme prescrite pour une classe d'équations de Schrödinger-Poisson"
à 14h, en salle de réunion de ISTV2.

Résumé: Sem_jeanjean.pdf

Mercredi 14 mars 2012, – M.I. Munteanu (Université de Iasi, Roumanie), "On the geometry of PR-warped products in para-Kahler manifolds"
à 13h30, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: This talk is based on a joint paper with B.-Y. Chen. We initiate the study of PR-warped products in para-Kahler manifolds and prove some fundamental results on such submanifolds. In particular, we establish a general optimal inequality for PR-warped products in para-Kahler manifolds involving only the warping function and the second fundamental form. Moreover, we completely classify PR-warped products in the flat para-Kahler manifold with least codimension which satisfy the equality case of the inequality.

Jeudi 5 janvier 2012, – DEUXIEME JOURNEE « EXPOSONS-NOUS »
en salle 108E.

9h20 à 10h15 VRANCKEN Luc, (GéoAnGl): Le cercle circonscrit à une courbe fermée et le théorème des 4 sommets pour une courbe simple fermée
10h40 à 11h35 HEMARD Denis, (AlgNum):
La théorie de Galois: un jeu entre les théories des groupes et des extensions de corps
11h40 à 12h35 SAINI Laura, (CGAO):
Animation 3D : mouvements de caméra réalistes pour la stop motion
14h00 à 14h55 VENEL Juliette, (EDP):
Inclusions différentielles : histoire, théorie et applications
15h00 à 15h55 LOISEAU Bruno, (TopAlg):
Actions et commutateurs dans les catégories semi-abéliennes
16h15 à 17h10 JRAIFI Abdelilah, (PrStat):
Pricing Options

[Detail du programme PDF]

Jeudi 8 décembre 2011, – Sarah Wauters (Katholieke Universiteit Leuven/Campus Kortrijk), "A seven-term exact sequence for the cohomology of a group extension "
à 15h, en salle 108E.

Abstract: In this talk, I will present joint work with prof. Karel Dekimpe and prof. Manfred Hartl.
It is known that, from the Lyndon-Hochschild-Serre spectral sequence, one can derive a seven-term exact sequence for the cohomology groups of a group extension. However, not all of the maps occuring in this sequence are explicitely known, which restricts its usefulness.
I will first construct two alternative maps, working with the low-dimensional interpretations of the cohomology groups. Using these maps, and a description of a third map in the sequence by Huebschmann, I will show that we get a new seven-term exact sequence (not necessarily coinciding with the classical one).
The main advantage of this new sequence is that all of the maps are well understood and easy to work with. In fact, they are all related to the notion of conjugation in a group. The new maps also admit reasonable descriptions on the cocycle level, which makes them useful for computing low dimensional cohomology groups.

Jeudi 1 décembre 2011, – Jean-François Rault (ULCO, Calais), "Convection non-linéaire dans une équation de Réaction-Diffusion sous les conditions au bord dynamiques"
à 14h, en salle de réunion de ISTV2

Résumé: [PDF]

Jeudi 3 novembre 2011, – Christian Nguyen (Université de Toulon), "Squelette et level-set pour la tuyauterie - Extraction et modélisation "
à 15h, en salle de réunion de ISTV2.

Abstract: Nous présentons un outil de modélisation d'une géométrie tubulaire depuis une image à partir d'un ensemble restreint d'outils : les fonctions level set, une technique numérique de suivi d'interfaces, qui vont permettre l'extraction d'un squelette 2D, par la définition d'une fonction distance au bord de la géométrie. Ce squelette défini un axe qui autorise la reconstruction d'un objet 3D par une simple hypothèse de symétrie radiale. Les mêmes outils servent à la définition d'un champ de vitesse sur lequel s'appuie un modèle d'écoulement de fluides. Une implantation complète, dans le contexte de l'imagerie médicale et de la simulation du flux sanguin, sera présentée.

Jeudi 8 septembre 2011, – Hans Hagen (Kaiserslautern, Allemagne), "New Geometry and Topology Aspects in Geometric Modelling and Scientific Visualization"
à 15h, en salle 108E de l'ISTV2. .

Abstract: Geometry and Topology are the «basic technologies» for Geometric Modelling and Scientific Visualization. I will present in this talk three ongoing research topics:
(1) «Topology» and Minimal Area deformations
(2) Lines of curvature for $n$-dim. surfaces with arbitrary codimension
(3) Vector- and tensor bundles for scientific visualization

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Lundi 11 juillet 2011, – JOURNEE DE GEOMETRIE organisée par Georges Zafindratafa

Programme:

9h 30 : Accueil Café
10h à 11h : Aziz El Kacimi :
"Titre à préciser"
11h à 12h : Ryszard DESCZC (U WROCLAW, POLOGNE):
"Titre à préciser"
14h à 15h : Leopold VERSTRAELEN (KU LEUVEN, BELGIQUE):
"Casorati curvatures of submanifolds"
Résumé: "In connection with the Casorati curvatures of submanifolds an attempt will be made to offer a few somewhat basic reflections about geometry and its applications."
15h : Café


Mercredi 22 juin 2011, – Serguei Avdonin (University of Alaska Fairbanks), "Boundary Control Approach to Inverse Spectral Theory"
à 14h00, en salle de réunion de ISTV2.

Résumé: The Boundary Control (BC) method is based on the deep connection between control theory for partial differential equations and inverse problems of mathematical physics and offers an interesting and powerful alternative to previous identification techniques based on spectral or scattering methods. This approach is applicable to a wide range of linear systems and reconstruction situations, it is, in principle, dimension-independent and lends itself to straightforward algorithmic implementations. In the first part of this talk we discuss connections between the BC method and the classical Gelfand--Levitan and Krein theories, and the recently proposed Simon and Remling approaches.

The second part of the talk is devoted to inverse problems on graphs. Differential equations on graphs are used to describe many physical processes. As an important example, we consider the in-plane motion of elastic strings on a tree-like network. The two-velocity wave equation for a two component vector displacement is assumed to hold on each edge of a tree. We investigate the inverse problem of recovering not only the physical properties, i.e. the velocities and lengths of each string, but also the topology of the tree and the angles between branching edges. It is shown that the inverse problem can be solved by applying measurements at all leaves, the root of the tree being fixed.

Jeudi 16 juin 2011, – Carolina Beccari, (University of Bologna, Italie), "Non-uniform local interpolatory subdivision surfaces for regular quadrilateral meshes"
à 14h00, en salle de réunion de ISTV2.

Résumé: Subdivision is a powerful mechanism for generating curves and surfaces from discrete sets of control points. So far, the main advantage of subdivision methods with respect to other free-form representations, such as splines, has been acknowledged in their ability to generate smooth surfaces of arbitrary topology.

In this paper we propose a method to generate non-uniform subdivision surfaces interpolating regular quadrilateral meshes. We show that, choosing a suitable parameterization and properly setting edge and face point rules, these surfaces compare favorably both with their uniform counterparts and with non-uniform tensor-product splines.

Lucia Romani (University of Milano-Bicocca, Italie), "Interpolatory blending net subdivision schemes of Dubuc-Deslauriers type"
à 15h00, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: In this talk we deal with interpolatory net subdivision schemes, i.e. iterative procedures which repeatedly refine nets of univariate functions and converge to continuous bivariate functions interpolating the initial net. We extend the family of Dubuc-Deslauriers interpolatory point subdivision schemes and construct an interpolatory blending net subdivision scheme. To this purpose, at each recursion step we use a net refinement operator based on the evaluation of an interpolating Gordon surface. Doing so the limit surface is not only interpolating the initial net of univariate functions, but also all the nets generated by the iterative procedure.
Convergence and smoothness properties of these blending net subdivision schemes are proved in relation to the properties of the cardinal blending function used to define the Gordon surface, and by exploiting the notion of proximity with the tensor-product Dubuc-Deslauriers schemes for points.
We conclude by presenting examples of interpolatory blending net subdivision schemes that can be used to design C1 and C2 surfaces from given nets of 3D curves.

Jeudi 9 juin 2011, – K. Debrabant (Université Mannheim, Allemagne), "Butcher series analysis of stochastic Runge-Kutta and Taylor methods"
à 14h00, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: In the modeling of many applications, taking stochastic effects into account leads to stochastic differential equations (SDEs) of the form
\
[
dX(t)=g_0(X(s))~ds+\sum_{l=1}^{m}g_{l}(X(s))\star dW_l(s),\quad X(t_0)=X_0.
\]
Important classes of approximation methods for solutions of SDEs are stochastic Runge-Kutta (SRK) and stochastic Taylor (ST) methods.

In this talk we develop an approach to investigate the consistency of SRK and ST methods which is independent of the kind of stochastic integration (Itô or Stratonovich) and applicable to weak as well as strong approximation. Based on this, we develop an efficient third order SRK method for the weak approximation of SDEs with additive noise and derive results about the dependency of the order of implicit SRK- and ST-methods on the kind and number of iterations used to solve the implicit equations.

Jeudi 26 mai 2011, – Y. Saad, (University of Minnesota), "Computing the diagonal of the inverse of a matrix."
à 15h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: Several emerging application require to compute the diagonal of the inverse of a (sparse) matrix. These include Density Functional Theory in elecronic structure calculations, Dynamic Mean Field Theory (DMFT), and uncertainty quantification. To solve this problem, a method based on probing can be used. This technique leads to the solution of many linear systems with different right-hand sides. Probing is quite effective when the diagonals of the inverse decay when moving away from the main diagonal, as happens when A is diagonally dominant. In other situations, alternative approaches must be considered. Among these we discuss techniques based on domain decomposition ideas.

Jeudi 19 mai 2011, – M. Balan (UVHC), "Théorie des monômes standard pour les variétés de Richardson désingularisées."
à 15h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: L'ensemble des drapeaux d'un espace vectoriel est une variété algébrique. Une variété de Richardson est une sous-variété de cette dernière, généralement singulière. On peut la désingulariser en considérant une variété dont les éléments sont des galeries dans l'immeuble associé à la variété de drapeaux. La théorie des monômes standard a pour but de donner une base explicite de l'anneau des coordonnées homogènes de la désingularisation. Nous verrons que cette base est indexée par des objets combinatoires appelés "tableaux $w_0$-standard".

Jeudi 12 mai 2011, – A. Derlet (Université Libre de Bruxelles, Bruxelles, Belgique), "Existence et multiplicité de solutions nodales pour un problème à courbure moyenne prescrite"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: Nous considérons une équation à courbure moyenne prescrite avec conditions de Dirichlet au bord. Nous présentons des résultats d'existence et de multiplicité pour des solutions qui changent de signe. Nos arguments font intervenir une perturbation de la partie dégénérée $(1+s)^{-1/2}$ de l'opérateur différentiel, permettant l'utilisation de méthodes variationnelles relativement classiques.

Il s'agit d'un travail en collaboration avec D. Bonheure (Bruxelles) et S. de Valeriola (Louvain-la-Neuve).

C. Grumiau (UMons, Mons, Belgique), "Problème de Lane-Emden avec les conditions de Neumann : symétrie et multiplicité pour des solutions positives"
à 14h45, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: voir fichier joint

Jeudi 14 avril 2011, – M. Darbas (Université Picardie Jules Verne, Amiens), "Equations intégrales de frontière pour la résolution numérique de l'équation d'Helmholtz"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: Nous présenterons, dans cet exposé, le problème de la diffraction d'une onde acoustique par un obstacle et les enjeux numériques liés à sa résolution. Ce phénomène est régi par l'équation d'Helmholtz. L'approche considérée est l'association d'une équation intégrale de frontière et d'un solveur itératif. Nous verrons comment construire des équations intégrales présentant des propriétés spectrales intéressantes en vue d'une résolution itérative. Nous validerons cette approche par des résultats numériques en deux et trois dimensions.

Ce travail a été mené en collaboration avec Eric Darrigrand (IRMAR, Rennes 1) dans le cadre de l'ANR Microwave.

Jeudi 31 mars 2011, – S. Haeseler (Jena, Allemagne), "Stochastic completeness of metric graphs "
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: In the talk we focus on the question whether a metric graph is stochastically complete or not. For the special class of so called spherically symmetric metric graphs we give criteria in terms of their combinatorial structure. In the end we will have a look at comparison theorems between metric graphs and discrete graphs.

Jeudi 24 mars 2011, – D. Mugnolo (Ulm, Allemagne), "Convergence of elliptic operators acting on varying Hilbert spaces"
à 13h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Résumé: Convergence results for elliptic operators on Hilbert spaces go back to Tosio Kato. In recent years, several problems have motivated the investigation of convergence issues for elliptic operators each acting on a different Hilbert space. If fact, in 2006 Olaf Post did extend Kato's result to such general setting. Post has proved spectral as well as (uniform) resolvent and semigroup convergence, in a certain intertwined sense, in the self-adjoint case.

In this talk we present the generalisation of Post's result to the case of operators associated with closed forms. Convergence in the Hilbert-Schmidt and the uniform $L^p$-sense are also considered. We will briefly discuss applications of these results to families of differential operators with Wentzell-Robin boundary conditions and to system of 3D-tubes that are the neighbourhood of a (common) skeleton graph. This is joint work with Robin Nittka (Ulm) and Olaf Post (HU Berlin).

Jeudi 17 février 2011, - J.Valein (Université de Nancy) , "Sur l'observabilité des équations paraboliques linéaires abstraites discrétisées en temps"
à 15h30, en salle de réunion de l'ISTV2 .

Jeudi 13 janvier 2011, – L. Dupaigne (Université Picardie Jules Verne, Amiens), "Estimations universelles pour les solutions d'EDP elliptiques nonlinéaires"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2. .

Résumé: Cet exposé se concentrera sur la question suivante: peut-on obtenir des estimations a priori (ponctuelles) pour les solutions d'équations aux dérivées partielles de type elliptique de la forme
$$\Delta u = f(u)\qquad\text{dans $\Omega$,}$$
indépendamment des valeurs de $u$ sur le bord de $\Omega$ ?
Ceci nous amènera à l'étude des solutions explosives (ou grandes solutions) introduites par J.B. Keller et R. Osserman. C'est-à-dire, des solutions de l'équation qui convergent vers $+\infty$ lorsque $x$ s'approche du bord de $\Omega$.
J'insisterai sur les propriétés qualitatives de telles solutions: comportement asymptotique, unicité, symétrie.
Je ferai également le lien avec une question en géométrie conforme (le problème de Yamabe singulier), ainsi qu'avec l'aspect probabiliste de l'étude de telles équations (serpent brownien, problème de l'extinction d'un superprocessus).

Les résultats présentés ont été obtenus avec différents collaborateurs: S. Dumont & O. Goubet (Amiens), V. Radulescu (Craiova), O. Costin (Ohio State), M. Ghergu (Dublin), G. Warnault (Pau).

 

Jeudi 6 janvier 2011, – PREMIERE JOURNEE « EXPOSONS-NOUS » [Voir le programme initial de la journée]

[Accès au résumé de l'exposé de F.Goichot (Vers une algèbre non linéaire)]

[Accès au résumé de l'exposé de F.Ali-Mehmeti ( La dynamique de l'effet Tunnel)]

 

Jeudi 4 novembre 2010, – JP Bécar, JC Canonne, F. Robert, L. Vermeiren (UVHC), "Didactique des Mathématiques: Usage d'un logiciel de calcul formel "
de 14h à 15h30, en salle de réunion de l'ISTV2. .

Descriptif : L'exposé présente une méthode d'enseignement des travaux pratiques de mathématiques appliquées aux sciences et techniques. Elle s'appuie sur un logiciel de calcul formel.  Des enseignants chercheurs de l'IUT ont pu mettre en commun après de longues heures de discussion à la fois leur expérience personnelle et leur vocabulaire disciplinaire. Il en est ressorti une  séries de TP de Maths orientés vers les sciences et techniques. La présentation propose le descriptif de la méthode, une découverte de Maple, un exemple tiré d'une situation en Automatique et des pistes pour l'utilisation de la méthode dans d'autres cadres.

Références :
1) Mathématiques et transversalité, Bécar J.P, Canonne J.C, Vermeiren L., Robert F., exposé au colloque national GEII, Cachan 9-11 Juin 2009.
2) Bécar J.P., Robert F., Canonne J.C., Vermeiren L. , Exemples de  synergies entre les mathématiques appliquées et les sciences et techniques, actes du 6 ème Colloque sur l'Enseignement des Technologies et des Sciences de l'Information et des Systèmes,  CETSIS 07, Bordeaux, 29-31 Octobre 2007.
3) Bécar J.P., Canonne J.C., Vermeiren L., ?New method to link maths and technology : an application to automation?,   IADAT Journal of Advanced Technology on Education-IJAT-e, Volume 2, Number 4, December 2006, pp 295-297. ISSN 1698-1073.

Jeudi 21 octobre 2010, – Matthias Maischak (Brunel University, Uxbridge, UK), "Numerical analysis of a non-linear transmission problem with Signorini contact using dual-dual mixed-FEM and BEM -- a priori and a posteriori error estimates"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2. .Abstract

Jeudi 14 octobre 2010, – Françoise Tisseur (School of Mathematics, The University of Manchester, UK), "Scaling, sensitivity and stability in the numerical solution of quadratic eigenvalue problems"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2. .

Abstract: The most common way of solving the quadratic eigenvalue problem (QEP) (\lambda^2 M + \lambda D +K)x = 0 is to convert it into a linear problem (\lambda X + Y )z = 0 of twice the dimension and solve the linear problem by the QZ algorithm or a Krylov method. In doing so, it is important to understand the influence of the linearization process on the accuracy and stability of the computed solution. We discuss these issues for three particular linearizations: the standard companion linearization and two linearizations that preserve symmetry in the problem. For illustration we employ a model QEP describing the motion of a beam simply supported at both ends and damped at the midpoint. We show that the above linearizations lead to poor numerical results for the beam problem, but that a two-parameter scaling proposed by Fan, Lin and Van Dooren cures the instabilities. Our analysis makes use of recently developed theory explaining the sensitivity and stability of linearizations.

We end this talk with a brief presentation of our recent collection of nonlinear eigenproblems.  

 

Jeudi 16 septembre 2010, – Ali Wehbe (Université de Beyrouth, Liban), "Contrôlabilité exacte de l'équation des ondes par un contrôle frontière dynamique"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2. .

Abstract: On étudie la contrôlabilité exacte de l'équation des ondes en dimension 1 par un contrôle frontière dynamique. D'abord, en utilisant une méthode de multiplicateurs et les théories des fonctions presque périodique, on établie une nouvelle inégalité d'observabilité.

Ensuite, en utilisant la méthode de HUM, on montre que le système est exactement contrôlable.  

Jeudi 9 septembre 2010, – Serge Nicaise (U.V.H.C.), "Contrôle optimal du système de Stokes avec peu de régularité"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2. .

Abstract: In this talk error estimates for the optimal control of the Stokes equation with pointwise control constraints are derived. The talk is concerned with situations where the velocity field is not contained in the space $W^{1,\infty}(\Omega)$. The control is approximated by piecewise constant functions. The state and adjoint state are discretized by finite element schemes that are not necessarily conforming.
Approximations of the optimal solution of the continuous optimal control problem are constructed by a projection of the discrete adjoint velocity in the admissible set. We give a couple of assumptions on the finite
element scheme that are sufficient to show second order convergence in control, state and adjoint state. As an example a three-dimensional, prisamtic domain is considered where the edge singularities are treated by a priori mesh grading. An approximation of the state and the adjoint state in the Crouzeix-Raviart finite element space yields second order convergence.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 17 juin 2010, – Guido Sweers (Mathematisches Institut, Universitaet zu Koeln, Koeln, Germany), "Biharmonic equations and boundary conditions on domains with corners"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract. The Dirichlet problem for the second order Poisson equation and many of its nonlinear variants are extremely well-studied. When considering the biharmonic equation one needs two boundary conditions and it is less obvious which are the most natural. As this equation is also known as the Kirchhoff-Love model for a thin elastic plate, the model should motivate which boundary conditions are most interesting. If time permits, we will discuss the so-called clamped, the hinged and the supported plate. Moreover, whenever the plate has corners, some surprising mathematical features appear. The results are joint work partly with Serguei Nazarov and partly with Athanasios Stylianou.

Jeudi 6 mai 2010, – Michael Balan (UVHC), "Géométrie des grassmanniennes et combinatoire"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract: La géométrie des grassmanniennes et de ses sous-variétés algébriques (variétés de Schubert, variétés de Richardson) est étroitement liée à certaines théories combinatoires (tableaux de Young, matroïdes). On donnera quelques exemples de traduction  "géométrie <--> combinatoire", en particulier pour le problème du calcul de la multiplicité d'un point sur une variété de Richardson.

Farah Sbeity (UVHC), "Classes de Steinitz et classes galoisiennes réalisables d'extensions non abéliennes"
à 15h00, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 1 avril 2010, – Julie Baudry (UVHC), "Crochets de Poisson jacobiens"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract: Sur une algèbre de polynômes A, on définit un crochet de Poisson à l'aide d'un déterminant jacobien.
Ce type d'algèbres de Poisson apparait naturellement par exemple dans l'étude d'algèbres d'invariants d'algèbres de Poisson symplectiques.
Sous certaines conditions, en particulier des conditions d'homogénéité, on détermine le centre de Poisson et le groupe d'homologie de Poisson en degré 0 de A.

Jeudi 25 mars 2010, – Laura Saini (UVHC), "Animation 3D: le problème de mouvement de camera"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract: Depuis leur apparition, les logiciels de 3D ont toujours tenté de produire des images photoréalistes. Si beaucoup a été fait quant au calcul réaliste de la lumière par exemple, il n’existe pas d’outils spécifiques pour réaliser des mouvements de caméra réalistes - et la comparaison avec des mouvements de caméra réels montre que les outils actuels ne sont pas optimaux. Notre propos est d’analyser les outils dédiés à l’animation actuellement implémentés dans les logiciels de 3D, de déduire leurs limites afin de définir les développements nécessaires à la production de mouvements de caméra réalistes.

Vendredi 19 mars 2010, – Vladimir Retakh (Rutgers University, New Jersey, USA) , "From factorizations of noncommutative polynomials to combinatorial topology"
à 14h00, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract: I will construct a bridge between algebra related to noncommutative polynomials and combinatorial topology. My talk is based on a paper joint with Israel Gelfand where different factorazations of a noncommutative polynomial are introduced. My talk will be available for non-experts in the area.

Jeudi 18 mars 2010, – Massimo Tarallo (Université de Milano Statale, Italie), "How crazy almost periodic functions can be"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract: In spite of their name, almost periodic functions behave quite differently from periodic ones, and they do it in a very disappointing way when differential equation are involved: all the most popular methods to solve periodic boundary value problems fail in the almost periodic context. The failure depends on an original sin: the primitive of an almost periodic function, with zero mean value, may be unbounded. The aim of the talk is to explain why this happens and how much it is disturbing ... or beautiful, if you prefer!

Jeudi 11 mars 2010, – Paolo Roselli (Université de Rome 2, Italie), "Summation by parts to define integration"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Abstract: We explore a definition of Stieltjes integration on R and on R^n via a particular integration by parts formula.
This is done in order to develop a calculus on Radon measures using elementary notions.

Jeudi 25 février 2010, – Ali Wehbe (Université de Beyrouth, Liban), "Stabilisation du système de Timoshenko par un seul contrôle localement distribue"
à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2. .

Abstract: On considère le système de Timoshenko soumis à un seul contrôle localement distribue. Le système est composé de deux équations des ondes couplées : équation du déplacement transversal et équation de l'angle de rotation de la poutre. D'abord, on montre que l'énergie du système décroît exponentiellement vers zéro dans le cas ou les vitesses de propagation sont égales. Ensuite, on établie un taux de décroissance polynomial de l'énergie dans le cas contraire.  

Jeudi 21 janvier 2010, – Aissa Guesmia (Université de Metz), "Stabilité des systèmes de Timoshenko avec des contrôles complémentaires de type mémoire-damping"
à 13h30.

Jeudi 3 décembre 2009, – Hovhannes Khudaverdian (Manchester University, UK), "Berezinians and rational functions"
à 13h30.

Jeudi 26 novembre 2009, – Smail Merabet (Université de Kasdi Merbah, Ouargla, Algérie), "Internal layers for transmission problems in thin shell theory"
à 13h30.

Jeudi 19 novembre 2009, – Maria Boschiroli (Université de Valenciennes), ''Etat de l'art des méthodes d'interpolation locale de maillages triangulaires par des facettes non-planes C0-continues" à 13h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Jeudi 28 mai, – Xianfeng Wang (Université de Tsinghua , Chine), "Isotropic Lagrangian submanifolds in $C^n$ and $CH^n$ "
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

                         – Miroslava Antic (Université de Belgrade , Serbie ), "Four dimensional CR submanifolds of the six sphere"
à 15h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 16 avril, Raphael Kuate (Université de Valenciennes), '' Adaptation de maillage anisotrope : étude, construction d' estimateurs d'erreur et raffinement hexaédrique''
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 9 avril, – Ahmad El Hajj (Université de Marne-la-Vallée), " Analyses de dislocations et  des systèmes hyperboliques"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

                         – Sergei ZUYEV ( ), "Measures Everywhere!"
à 15h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 2 avril, – Elie Chahine (Paul Scherrer Institute, Switzerland), " Analyse mathématique et numérique de quelques nouvelles variantes optimales de méthodes d'éléments finis étendues (XFEM)"
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

                         – Assi N'Guessan (polytechnique de Lille), "Combining Schur Complement and linear Mixed Effects Model for a meta-Analysis of a discret outcome"
à 15h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Vendredi 27 mars, Clément Cancès (Université de Marseille), "Ecoulement diphasiques en milieux poreux hétérogènes avec champ de pression capillaire discontinu."
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 26 mars, Juliette Venel (Université de Paris Sud), " Modélisation mathématique et numérique de mouvements de foule "
à 14h, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 12 mars, Anne-Gaëlle Saint-Guirons (Université de Pau), "Construction et analyse de conditions absorbantes de type Dirichlet-to-Neumann pour des frontières sphéroïdales prolates"
à 14h, amphi 175E

Jeudi 5 février, S. Rebiai (Université de Batna, Algérie), "Régularité de l'équation de Schrödinger à coefficients variables"
à 14h30, en salle de réunion de l'ISTV2.

Jeudi 22 Janvier, Robert Haller-Dintelmann (Technische Universität Darmstadt, Allemagne), "Problèmes elliptiques dans des polyèdres à plusieures matériaux"
à 14h, à l'Amphi 70E de l'ISTV2
<pdf

>

Jeudi 18 decembre, Dr. Kerstin Mueller (Université de Kaiserslautern, Allemagne), "Non-uniform subdivision surfaces"
a 14h dans la salle de reunion du labo LAMAV
Abstract: For modeling of free-form surfaces, non-uniform rational B-Spline surfaces (NURBS) and subdivision surfaces are mainly used. NURBS surfaces are the older ones and a kind of standard free-form surface in computer-aided-geometric-design. Subdivision surfaces offer a more flexible topology and some nice modeling options. Therefore, they are primarily used in modeling packages like Maya and 3D Studio Max. In this talk we present two new non-uniform subdivision surfaces as a combination of bicubic NURBS and Catmull-Clark surfaces: ESubs (extended subdivision surfaces) use a binary subdivision similar to Catmull-Clark, meanwhile DINU (double insertion non-uniform subdivision surfaces) use a ternary subdivision. ESubs and DINUS contain Catmull-Clark- as well as bicubic NURBS surfaces, they can deal with an arbitrary two-manifold topology and offer special features (e.g., sharp edges) as well as limit rules.

Jeudi 11 décembre, Martin Vohralik, Estimations a posteriori garanties et robustes pour des problèmes à coefficients discontinus et à la réaction dominante.
A 15h15, salle à préciser. <
pdf>

Jeudi 20 novembre, soutenance de thèse de Julie Valein
à 14H, à l'ISTV2, Amphi 70E,

Jeudi 23 Octobre, Lucia Romani (Université de Milan-Bicocca), "Interpolatory Surface Subdivision based on Geometry-Driven Parameterizations".
à 14h, à la salle de réunion de l'ISTV2
Abstract:
The design of high-quality surfaces passing through the vertices of a given control mesh is an outstanding problem in a number of CAGD applications. In this context, any suitable technique should provide a shape that faithfully mimics the behavior of the underlying control net and, at the same time, reproduces its special features, when present. Above all, in many applications it is of vital importance that circular features are exactly reproduced. In this work we will address these issues by the definition of a non-uniform interpolatory surface subdivision scheme where the insertion rules depend on a proper local parameterization of the control net at each refinement level. Before starting the subdivision process, a parameter value is attached to each edge of the original mesh, depending on the geometrical configuration of its neighboring edges. This leads to two possible kinds of parameterizations: one setting of parameters corresponds to those regions where circular features are present, so that they are exactly reproduced. Away from these regions, we exploit a non-uniform computation of parameters that conforms to the local geometry of the mesh, so as to generate a visually-pleasing limit surface that closely resembles the initial control net. The proposed refinement algorithm is linear and efficient, since the local parameterizations are automatically computed only once before starting the subdivision process, and they are recursively updated at each refinement step.

Jeudi 17 Octobre, Pierre Cornilleau (UVHC) "Stabilisation frontière de l'équation des ondes , multiplicateurs généralisés".
à 14h, à la salle de réunion de l'ISTV2

Jeudi 11 et Vendredi 12 septembre 2008 - Formation "Estimateurs d'erreur a posteriori pour les méthodes d'éléments finis" - Amphi 70E. - Site Web >>>
Comité d'organisation : Emmanuel Creusé (Université de Valenciennes); Louis Dupaigne (Université d'Amiens); Olivier Goubet (Université d'Amiens); Serge Nicaise (Université de Valenciennes).
Programme: La formation sera composée d'exposés abordants les différents aspects relatifs à la question : Introduction des concepts de base, Outils et techniques usuels, Obtention des principaux types d'estimateurs, Illustrations numériques sur des cas réels. Le programme provisoire ci-dessous pourra évoluer légèrement :

Jeudi 11 Septembre 2008
09h30 - 10h30 : Accueil
10h30 - 12h00 :
C. Bernardi : Estimations a posteriori en vue de l'adaptation de maillages
12h00 - 13h30 : Repas
13h30 - 15h00 :
F. Hecht : Génération de maillages adaptés isotropes et anisotropes
15h00 - 16h00 :
C. Bernardi : Nouvelles applications de l'analyse a posteriori
16h00 - 16h30 : Pause Café
16h30 - 17h30 :
F. Hecht : Mise en œuvre de méthodes adaptatives avec FreeFem++
18h00 - 19h00 : Foire aux questions... autour d'un verre !
20h30 : Repas

Vendredi 12 Septembre 2008
09h00 - 10h30 : A. Ern : Estimations d'erreur a posteriori par flux équilibrés pour les méthodes de Galerkin discontinues (1/2)
10h30 - 11h00 : Pause Café
11h00 - 12h30 :
A. Ern : Estimations d'erreur a posteriori par flux équilibrés pour les méthodes de Galerkin discontinues (2/2)
12h30 - 14h00 : Repas
14h00 - 16h00 :
A. Loseille : Estimateurs d'erreur a priori multi-échelles et pour des fonctionnelles d'erreurs. Application à l'adaptation de maillage anisotrope 3D
16h00 - 16h30 : Discussion


Séminaires

Jeudi 29 mai 2008, Amphi 70E
à 14H, Biswa Datta, Partie 3

Jeudi 22 mai 2008, Amphi 70E
à 13H30, B. Oksendal, Université d'Oslo, "Optimal control of forward-bacward stochastic differential equations and applications to risk minimization"
à 14H30, Karabi Datta, Université de Northen Illinois (exposé en 3 parties) "Recent advances on computational methods for structured inverse eigenvalue problems for quadratic matrix and operator pencils : linking mathematics to industry" Partie 1
à 15H30 pause café
à 15H45/16H, Biswa Datta, Université de Northern Illinois Partie 2

Jeudi 6 Mars, M. Kaïs AMMARI (Université de Monastir) "Feedback stabilization of a coupled string-beam system"
à 14h, à la salle de réunion de l'ISTV2

Mardi 22 janvier, Robert Haller-Dintelmann, "Problèmes paraboliques sous des conditions au bord de type mixte"
à 10H30, à la salle de réunion de l'ISTV2

6 décembre 2007, Alvaro Rittatore (Université de Montevideo, Uruguay), Monoïdes algébriques : géometrie, structure, représentations
à 14H, salle de réunion de l'ISTV2.
Résumé : Un monoïde algébrique est la donnée d'une variété algébrique M et d'un produit associatif m:M×M→M tel qu'il existe un élément 1M, neutre pour le produit. Dans ce cas, le groupe G(M) des éléments qui admettent une inverse dans M est un groupe algébrique, ouvert dans M. Si M est une variété algébrique irreductible, alors M est un plongement du groupe G(M). La structure multiplicative d'un monoïde algébrique est étroitement reliée à la géométrie du monoïde en tant que variété algébrique ; le but de cet exposé est de montrer comment exploiter cette relation dans l'étude des propiétés géométriques du monoïde. La théorie des monoïdes algébriques (affines) a été initiée dans les années 80 par Putcha et Renner. Dans cet exposé on montrera d'abord les propriétés basiques des monoïdes algébriques affines, pour ensuite les caractériser : les monoïdes algébriques affines (irréductibles) sont exactement les plongements affines des groupes algébriques (connexes). Finalement, on montrera comment généraliser le théorème de Chevalley sur la structure des groupes algébriques au cas des monoïdes algébriques.

30 novembre 2007, Une après-midi sur les éléments Finis + d'infos >>>

22 novembre 2007, Colette De COSTER "Sous et sur solutions pour des problèmes elliptiques sur des domaines non réguliers",
à 14H, salle de réunion de l'ISTV2.

4 octobre 2007, Xavier Claeys, "About the theoretical justification of Pocklington's equation"
à 14H, Salle de réunion, ISTV2.

27 septembre 2007, Guido Brunnett (Université Technique de Chemnitz, Allemagne), Segmentation of point clouds.
In the segmentation phase of point cloud processing the points are grouped into subsets in order to facilitate consecutive steps as surface fitting. In this talk we give an overview about different segmentation strategies and their basic ingredients as nearest neighbor computation, estimation of normals and curvatures, approximation with low order algebraic surfaces and skeletonization.
14H, salle de réunion ISTV2.

5 juillet 2007, Bernt Øksendal (University of Oslo) "Optimal stopping with delayed and advanced information"
14H, salle de réunion ISTV2.

28 juin 2007, Michel Dambrine (LAMIH) "Stabilité et stabilisation des systèmes à retard"
15H, salle de réunion ISTV2.

21 juin 2007, Jesus Chacon (LAMAV), "Geometric processing in CAGD via s-power series", suivi d'une présentation du système CAO Rhino
14H, salle de réunion ISTV2.

14 juin 2007, Vladimir Fock, L'espace de Teichmuller comme une variété--cluster.

7 juin 2007, Mohammed Bellalij, Approximation and convex programming approaches for solving a min-max problem"
14H, salle de réunion ISTV2.

31 mai 2007, Guido Brunnett (Universite Technique de Chemnitz, Allemagne), "Virtual Reality at Chemnitz University of Technology"
à 14h salle de réunion LAMAV ISTV2
Resume:
In this talk we give an overview over our projects in the area of Virtual Reality. We will start by decribing our software platform V3d which includes a library to design 3d user interfaces. As applications we will present our immersive table tennis simulation VPONG and a software for the virtual prototyping of shoes. In the context of VPONG we will especially report about the difficulties to realize real time tracking of high speed movements. Furthermore we will report on a distributed system that uses different multiresolution approaches for real time rendering of large scenes. Finally we will describe our achievements in efficient visualization on tiled displays.
( http://www.tu-chemnitz.de/informatik/HomePages/GDV/prof/prof.php )

3 Mai 2007, Sergey Repin (Steklov Institute, St Petresbourg, professeur invité pour un mois) fera 2 exposés de 10h à 12h et de 14h à 16hH . 1 - 2 - 3

17 Avril 2007, Vidéo-conférence, de 10h00 à 12h00, Colette De COSTER (ULCO).
Ce séminaire aura lieu en vidéo-conférence avec l'Université de Mons-Hainaut. Colette sera présente à Mons, et nous pourrons suivre sont exposé en direct (sur une télévision). La vidéo-conférence aura lieu à la salle de réunion de l'ISTV2.

12 avril 2007, Christian OHN (UVHC), Le groupe de Lie E8 sous les feux des médias (d'après J. Adams et al.)
Résumé : À l'exception des grandes conjectures historiques telles que Fermat ou Poincaré, un résultat de mathématiques a peu de chances d'attirer l'attention des médias. Le 19 mars dernier, ceux-ci se sont pourtant fait l'écho d'un travail qui venait d'être achevé : le calcul des polynômes de Kazhdan-Lusztig-Vogan du groupe de Lie simple déployé de type E8. Un résultat qui semble peu médiatique – s'il l'a été malgré tout, c'est surtout par la taille de la réponse finale, d'où des slogans tels que «écrit sur papier, cela aurait la superficie de Manhattan», ou «60 fois plus gros que le séquençage du génome humain». Ce genre de slogans médiatiques laisseront évidemment les mathématiciens sur leur faim ; le but de cet exposé est donc de permettre à ceux-ci de comprendre la portée du résultat en le replaçant dans son contexte mathématique, celui des groupes de Lie, de leurs représentations et de leurs espaces homogènes.

29 mars 2007, Christophe TROESTLER (Univ. Mons Hainaut, Belgique), Algorithmes de minimax, convergence et conjectures
Résumé : Dans cet exposé, nous présenterons quelques algorithmes récents pour le calcul de solutions non minimums locaux de problèmes variationnels non-linéaires. Nous nous intéresserons à la convergence de ces algorithmes et expliquerons les résultats actuels. Enfin, nous détaillerons diverses conjectures auxquelles ces méthodes ont mené et esquisserons leur état de l'art.

22 février 2007 (à 14H, Amphi 70E, ISTV2), Konstantin PANKRASHKIN, Opérateurs de Schroedinger sur les réseaux équilatéraux

15 février 2007 (à 14H, Amphi 70E, ISTV2) Clément BRUCHE, Classes de Steinitz d'extensions non abéliennes de degré p3.

25 janvier 2007, Nicolas LECONTE (Lamih/Onera), Développement d'un élément fini de plaque perforée pour le calcul des structures aéronautiques


Archives 2006
5 décembre :
Robert HALLER-DINTELMANN (Darmstadt, Allemagne), Time-dependent multiplicative perturbations in parabolic equations

30 novembre : Stefan HAESEN (Leuven, Belgique), Parallel transport and symmetries of the curvature tensor

23 novembre : Dominique BOURN (Littoral), Introduction aux catégories protomodulaires et semi-abeliennes. Un théorème de Dold-Kan
Résumé : Dès son article princeps (Duality for groups, Bull. AMS 1950) sur ce qui allait devenir les catégories abéliennes, MacLane soulignait la nécessité d'aller au delà du cas additif/abélien et de trouver un axiome simple qui permettrait de conceptualiser de façon uniforme les propriétés de la catégorie des groupes, des anneaux, des K-algèbres etc. Il indiquait alors l'obtention des isomorphismes de Noether comme un bon test de réussite de ce genre de conceptualisation. Le but de l'exposé sera d'introduire les notions de catégories protomodulaires et semi-abeliennes qui, avec la notion de Barr exactitude, permettent de réaliser le programme initial de MacLane. On donnera de plus, dans ce cadre, un théorème de Dold-Kan semi-abelien qui généralise à la fois le cas additif classique et le résultat de Carrasco-Cegarra sur les hyper-crossed complexes de groupes.

9 novembre : Julie VALEIN, Stabilisation de l'équation des ondes sur un réseau 1-d avec un terme de délai dans l'amortissement

19 octobre : Walter FERRER (Montevideo, Uruguay), An overview of biFrobenius algebras

28 septembre : Hilja HURU (Tromsø, Norvège), Braided derivations and braided Lie algebras for modules with grading and action

14 septembre : Emmanuel CREUSÉ, Compacité discrète pour une approximation de type Galerkin discontinue du système de Maxwell

 


Archives

·         Le séminaire du LAMAV en 2005-2006

·         Colloque EVEQ 2006 >>>

·         Journées H. Gaudier 2006 >>>

·         Le séminaire d'algèbre et géométrie en 2004-2005 2003-2004 2002-2003, 2001-2002, 2000-2001, 1999-2000

·         Journées Y. Diers 2003 >>>

·         Autres activités en 1999-2000

 


Mises à jour : Christian Ohn (-->2006), Christian Gout (en cours)