Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC Linkedin de l'UVHC Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

[Journée d’étude] Que peuvent / que veulent les Humanités ?

Jeudi 25 janvier 2018, de 10h à 17h30, participez à la journée d’étude organisée par le CALHISTE : « Que peuvent / que veulent les Humanités ? »

Jeudi 25 janvier, de 10h à 17h30, participez à la journée d’étude organisée par le CALHISTE : « Que peuvent / que veulent les Humanités ? »

La place des Humanités ne se situe-t-elle pas dans ce lieu ambivalent et riche où elles travaillent à la compréhension et à l’étude d’un monde dans le temps même qu’elles récusent d’en être la légitimation ? L’herméneutique, la critique, la théorie, l’invention de méthodes et de concepts médiatisent et interrogent le rapport entre les mots et les choses. De l’étude d’une carte à l’édition d’un texte, de l’analyse d’une œuvre à la saisie d’un fait social ou linguistique, de la constitution d’un corpus ou d’une périodisation à la mise en récit critique de l’histoire, les sciences humaines pénètrent d’emblée dans l’opacité et la complexité du fait anthropologique, social et politique, pour chercher du sens et maintenir le sens dans sa naturelle fragilité.

La journée d’étude, visant à construire un socle conceptuel et éthique dans lequel l’équipe de recherche « Rencontres » pourra se reconnaître et s’organiser, cherche à tracer les cheminements qui mènent aux rencontres scientifiques, à la (re)connaissance des rapprochements interdisciplinaires, à l’élaboration d’une économie ou une écologie générale des sciences humaines œuvrant à un continuum épistémologique (une transdisciplinarité) depuis la singularité de chaque posture scientifique. On tentera d’y expérimenter des méthodes ; on s’interrogera sur les outils et sur leur utilité.

À ce premier enjeu qui questionne ce que peuvent les Humanités (dans leur rapprochement et leur dialogue) doit immédiatement se superposer le questionnement, où l’éthique vient pénétrer dans l’épistémè, concernant ce que veulent ces mêmes sciences. Cette journée invite donc à :

  • interroger dans quelle mesure les sciences humaines ont intrinsèquement un rapport avec l’éthique. On pourra penser ainsi à ce que signifie une posture critique, à l’ancrage des sciences humaines dans l’imaginaire.
  • se demander si ce rapport à l’éthique permet de penser qu’un « humanisme », qu’il faudrait définir, sous-tend effectivement les Humanités. Dans quelle mesure l’herméneutique est effectivement un facteur d’émancipation ? L’interdisciplinarité ouvre-t-elle à la compréhension et à l’acceptation des altérités ?
  • à voir comment, à la lumière d’exemples concrets, ce travail peut fertiliser la vie des citoyens. La participation de chercheurs à des comités de vigilance et/ou comités d’éthique, pourront aller dans ce sens.
  • Dernière question enfin : que vaudrait une science qui réduirait ce qu’elle veut à ce qu’elle peut ?

Découvrez le programme

Infos pratiques

Jeudi 25 janvier 2018 de 10h00 à 17h30
Campus Mont Houy, bâtiment Matisse, Amphi 100
Contacts: blandine.perona [at] univ-valenciennes.fr et vincent.vives [at] univ-valenciennes.fr