E-diagnostic
CoursOutils transverses

Formalisation du diagnostic inductif et déductif

La démarche inductive de diagnostic permet de déterminer les états associés à des événements initiaux : à partir des causes, on détermine les conséquences. Dans l'élaboration d'un diagnostic à partir d'un système expert, cette démarche est également appelée chaînage avant basé sur les faits ou raisonnement progressif.

La démarche déductive de diagnostic permet de déterminer les événements initiaux causant l‘occurrence d'un état donné : à partir des conséquences, on détermine les causes. Dans l'élaboration d'un diagnostic à partir d'un système expert, cette démarche est également appelée chaînage arrière basé sur les buts ou raisonnement régressif.

Les chaînages avant ou arrière nécessitent l'exploitation de règles de la forme :

Si <conjonction de conditions> alors <conclusions>

Dans le cadre du diagnostic, les conditions et les conclusions peuvent être relatives à l'occurrence d'événements prédéfinis (i.e., événements initiateurs, événements intermédiaires, événements terminaux). Les raisonnements sont effectués à partir d'un moteur d'inférence qui déterminera les enchaînements possibles de règles pour identifier les conclusions éventuelles. Ces inférences sont effectuées avec une base de faits initiale, i.e. les événements initiaux qui sont observés.

Pour induire un fait particulier F à partir d'un algorithme de chaînage avant et d'une base de faits BF initiale, il suffit :

  • de déclencher les règles de la base de règles BR dont les conditions sont vraies et d'intégrer leurs conclusions dans la base de faits intermédiaire,

  • de relancer le processus jusqu'à ce qu'il soit possible d'inclure ou d'exclure le fait à déterminer.

Démarche inductive

Soient :

  • BF la base de faits, BR les règles

  • Conditions(R(i) les conditions de déclenchement de la règle R(i) de BR

  • Conclusion(R(i)) les conclusions de la règle R(i) de BR

  • F le fait à établir

  • BOOL un booléen initialisé à VRAI

L'algorithme de chaînage arrière consiste à partir du fait à établir et de la base de fait initiale :

  • à déterminer les règles dont les conclusions sont le fait à établir

  • à identifier les conditions de ces règles

  • à considérer les conditions de ces règles comme de nouveaux faits à établir

  • à renouveler le processus récursivement pour valider le déclenchement de règles à partir de la base de faits jusqu'à ce qu'il n'y ai plus de séquence de règles à traiter.

Démarche déductive

Soient :

  • BF la base de faits

  • BR les règles

  • R un sous-ensemble de R

  • Condition(R(i) les conditions de déclenchement de la règle R(i) de BR

  • Conclusion(R(i)) les conclusions de la règle R(i) de BR,

  • F le fait à établir

A partir des algorithmes proposés, les règles exploitables de la base de règles doivent être codées de la manière suivante :

  • Pour les règles de type : Si A ou B alors C

    deux règles sont alors nécessaires dans la base de règles :

    A → C

    B → C

  • Pour les règles de type : Si A alors B et C

    deux règles sont alors nécessaires dans la base de règle :

    A → B

    A → C

Par contre, il n'est pas possible de coder les règles de type : Si A alors B ou C

Exemple de diagnostic inductif et déductifIntroduction
AccueilRéalisé avec SCENARI