Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC Linkedin de l'UVHC Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

La licence

Premier diplôme du dispositif, la licence allie pluridisciplinarité et orientation progressive.

Son objectif : vous aider à réaliser votre projet professionnel grâce à un parcours de formation construit par et pour vous.

 

Les semestres de formation

Organisée sur six semestres, toute licence est structurée en unités d’enseignement (UE) et en crédits ECTS. Chaque semestre est validé par 30 crédits, capitalisables à vie et transférables dans toutes les universités de l’espace européen. La licence est obtenue après avoir validé 180 crédits, par acquisition de toutes les UE ou par compensation.

Intégrées également dans le système LMD, les licences professionnelles se préparent sur deux semestres, après un diplôme de niveau bac +2 : BTS, DUT, DEUST ou après avoir validé 4 semestres de licence

 

Une orientation progressive

Généralement, les deux premiers semestres de licence (S1 et S2) sont consacrés à l’apprentissage des disciplines de base et à l’acquisition des méthodes de travail propres à l’enseignement supérieur. Les enseignements complémentaires (UE optionnelles ou libres) de L1 offrent la possibilité d’une réorientation, le cas échéant. La spécialisation à l’intérieur de la discipline étudiée débute lors des deux semestres suivants (S3 et S4), en particulier avec le choix des UE optionnelles ou libres. Un changement de filière reste toujours possible, moyennant un supplément de travail dans la formation d’accueil. Les deux derniers semestres (S5 et S6) offrent une spécialisation qui finalise la licence.

 

Domaine de formation

Les licences sont organisées par domaine de formation, recouvrant une ou plusieurs disciplines : domaine droit ; domaine économie et gestion ; domaine sciences humaines et sociales ; domaine lettres, langues, arts ; domaine sciences et technologies…

À l’intérieur d’un domaine de formation, les licences se déclinent en mentions correspondant aux enseignements fondamentaux mono-disciplinaires (mathématiques ; informatique ; sociologie ; histoire…), bi-disciplinaires (mathématiques-informatique ; sociologie-histoire…) ou encore pluridisciplinaire (électronique, électrotechnique et automatique ou EEA…).

Seules les licences de langues étrangères ou de sport comportent une mention assortie d’une spécialité qui précise la (es) langue(s) étudiée(s) (anglais, allemand, espagnol, anglais/ allemand, anglais/espagnol…) ou le type de pratique sportive visée (éducation et motricité, activités physiques adaptées, entraînement, management du sport…).

Majoritairement en dernière année de licence, les mentions s’individualisent en parcours-types correspondant aux poursuites d’études possibles. Généralement, les universités proposent un ou des parcours préparant aux concours de l’enseignement (professorat de l’enseignement secondaire, professorat des écoles) ou à la poursuite d’études en master.