Rekall

Projet initié et conçu par Clarisse Bardiot, enseignante au sein du département Arts, en collaboration avec Buzzing Light et Thierry Coduys, Rekall est une réponse aux problématiques de documentation et de conservation des arts à composante technologique, ainsi qu’aux difficultés rencontrées par les artistes lors de la reprise d’un spectacle dont les technologies sont devenues obsolètes. En période de création, il permet de gagner du temps pour retrouver facilement les choix techniques et artistiques effectués d’une résidence à une autre.

 

À la fois clair et facile à prendre en main, Rekall permet de nombreux usages.


Il est conçu pour :

  • les régisseurs : prise de note rapide pendant les répétitions, mémorisation des différentes conduites techniques (son, lumière, vidéo, dispositifs technologiques), regroupement de tous les documents techniques
  • les artistes : regroupement et sauvegarde des différents éléments du spectacle (artistiques et technologiques) afin d’en assurer la reprise en prenant en compte l’obsolescence programmée des technologies et l’intentionnalité des concepteurs
  • es historiens : documentation des œuvres en prenant en compte le processus de création, les différentes variantes et la multiplicité des types de documents
  • les responsables pédagogiques et les éditeurs : création de documentaires enrichis

 

Rekall permet de documenter un spectacle à plusieurs moments de sa vie :

  • pendant les répétitions : aide aux régisseurs et aux techniciens
  • au moment de la création : aide aux artistes pour la reprise du spectacle
  • après la création : aide aux historiens et aux éditeurs pour la réalisation de documentaires enrichis

 

Le développement a commencé au premier semestre 2013. Rekall sera disponible à l’horizon 2014 en version open-source et cross-platform. Différentes études de cas et présentations de prototypes sont prévues en 2013 et 2014.

 

Informations supplémentraires :

Production Le phénix scène nationale Valenciennes avec le soutien du Pôle Image Nord–Pas de Calais, de la Direction générale de la création artistique - ministère de la Culture et de la Communication, du Fresnoy, Studio national des arts contemporains et de MA scène nationale – Pays de Montbéliard.

Production cofinancée par PICTANOVO avec le soutien du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, de Lille Métropole Communauté Urbaine, de la CCI Grand-Hainaut, du Centre National du Cinéma et de l’image animée.