Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC Linkedin de l'UVHC Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Marie Genevieve GROSSEL


+33 3 27 51 16 39
Marie-Genevieve.Grossel@univ-valenciennes.fr

Ma recherche

     A la suite des travaux générés par une thèse qui, comme celle d'autrefois embrassait un champ immense – celui d'une vie –, mes recherches ont porté, portent (et porteront) sur la Champagne, milieu littéraire brillant et particulièrement attractif au XIIIe siècle, autour de ses cours.  Tous les registres s'y sont donné large carrière, mais tout particulièrement l'art des trouvères et celui des trouveresses, explorant sous toutes leurs formes le Grand Chant et la Fine Amor, ou la lyrique mystique, dans le chant religieux. Mais la Champagne compte aussi parmi ses auteurs des historiens (surtout des croisades) des œuvres romanesques dont l'écriture, toujours marquée au coin de la lyrique, explore l'univers arthurien, la courtoisie, le merveilleux ou l'hagiographie. Au XIIIe s., comme au XIIe s., la Champagne est un véritable laboratoire de création quand, sur la demande de son extraordinaire comtesse-régente, mécène éclairée et dame féodale, les translateurs s'attaquent sans hésiter aux textes latins les plus marqués par la culture cléricale et masculine. Enfin, comme tous les grands fiefs du temps, le Comté est ouvert par toutes sortes de relations (parenté mais aussi voyages, échange d'écrivains et auteurs passant d'une cour à l'autre) avec les autres provinces, plus ou moins proches, Il est ainsi particulièrement intéressant de suivre et retracer les échanges féconds qui unirent la Champagne à la Flandre et au Hainaut, durant la régence de la comtesse Blanche, comme durant le règne de son fils Thibaut de Navarre le grand trouvère.  Ma recherche s'attache donc toujours à étudier parallèlement les publics  cultivés, avec leur horizon d'attente et la réponse que constituent les œuvres. 

Curriculum Vitae

Diplômes universitaires

  • 1991 -
     Doctorat d'état ès Lettres et Sciences Humaines, Université de Paris IV -Sorbonne, Le milieu littéraire en Champagne sous les Thibaudiens 1200-1270
  • 1980 -
     Doctorat de troisième cycle en Langue et Littérature Françaises du Moyen-Age et de la Renaissance, Université de Paris IV-Sorbonne : La poétique du mot dans les chansons de Thibaut de Champagne. 
  • 1977 -
     DEA de Langue et Littérature Françaises du Moyen-Age et de la Renaissance, Paris IV-Sorbonne : Les images de Thibaut de Champagne.  
  • 1975 -
     Agrégation de lettres classiques.
  • 1973 -
      CAPES de lettres classiques
  • 1970 -
     Admission à l’IPES

Expériences professionnelles

  • Depuis 1999 -
     Maître de Conférences (profil Moyen Age-Lyrique) à l'Université de Valenciennes. 
  • 1997-2005 -
     Inverventions régulières au Séminaire de l'Ecole Doctorale du centre d'Etudes médiévales de l'Université de Picardie.
  • 1995-1997 -
     Chargée de cours à l’Université de Valenciennes.
  • Depuis 1994 -
     Interventions régulières aux Universités du Temps Libre de Reims, Epernay, Soissons, Sézanne, Valenciennes et Saint-Quentin.
  • 1993-1994 -
     Chargée de cours à l’Université d’Orléans.
  • 1973-1997 -
     Enseignante à plein temps dans le secondaire : professeur de français, latin, grec. Chargée de cours en université.

RAYONNEMENT SCIENTIFIQUE

Autres

  •  Membre extérieur invité à participer au Comité de sélection de l'Université de Lyon III pour un poste vacant en Langue et Littératures médiévales (vendredi 3 mai et mercredi 22 mai 2013)
  •  RELECTURE d'articles proposés
     
    Relectrice aux CRM
     
  •  COMITÉ SCIENTIFIQUE POUR COLLOQUE
     
    membre du comité scientifique pour les Actes du colloque international "Texte et musique au Moyen Age : échanges interdisciplinaires autour des processus de création)" (mai 2013, Poitiers) , édition des Actes prévue aux Cahiers de Civilisation médiévale
  •  Comptes-rendus
     
    • CR de L'avision Christine de Christine de Pizan, éd. Liliane Dulac et Christiane Reno, (in) Etudes médiévales, 2002, p. 365-368.
    • CR de Samuel N Rosenberg et Christopher Callahan, Colin Muset, Champion, 2005, (in) Le Moyen Age CXII, 2006, n° 2, p. 406-7.
    • CR d'Anna Kukuika-Wosjtasik, La dame et l’amour au Moyen Âge. Symbolique du portrait amoureux dans la littérature courtoise du XIIe siècle, Varsovie, (in) Le Moyen Age, 3-4/2008, tome CXIV, p. 709-10.
    • CR de Levente Selaf “Chanter plus haut”, La chanson religieuse vernaculaire au Moyen Age (essai de conceptualisation ), Champion, 2008, (in) Encomia, Bibliographical Bulletin of the international Courtly Literature Society, vol 31, 2009, p. 64-66.
    • CR de Annette Llinares-Garnier, Gautier de Coinci, Le Miracle de la chaste impératrice, Champion, CCM 209, n° 52 p. 32-33.
    • CR de Robert B. Huyghens, Jakob von Vitry, das Leben der Marie von Oignies, Thomas von  Cantimpré, Supplementum, Brepols Turnhout, 2012 dans  Francia Recensio, disponible sur perspectivia.net  2013/3

ENSEIGNEMENTS

Responsabilités pédagogiques

 Responsable du DU ALM de préparation à l'agrégation interne de Lettres modernes

Enseignements actuels

 Cours de langue médiévale en Licence I, II et III, en master enseignement.
Cours de littérature médiévale en Licence I, II, III et préparation à l'épreuve d'agrégation interne.

Enseignements antérieurs

 Préparation à l'épreuve de latin pour le CAPES de Lettres modernes
 
Préparation à l'épreuve de Littérature médiévale à l'agrégation de Lettres modernes (externe et interne)

 Préparation à l'épreuve de version latine à l'agrégation de Lettres modernes

Ouvrages

La chanson de trouvères – forme, registres, genres –

Études réunies par Marie-Geneviève Grossel, PUV, 2012.

Profitant des typologies existantes, les études ici réunies sur l'art du trouvère en langue d'oïl s'attachent à mieux cerner certaines catégories « interregistrales » ou difficiles à classer, ou encore marquées au coin d'une particularité significative.

À revisiter ainsi l'œuvre de poètes célèbres ou des textes qui méritent qu'on les (re)découvre, cet ouvrage offre, dans la lumière de définitions assouplies, une riche moisson d'informations nouvelles.

Sottes chansons contre Amour, parodie et burlesque au Moyen Age, textes édités, présentés et traduits par Eglal Doss-Quinby, Marie-Geneviève Grossel et Samuel N. Rosenberg, Paris, Champion, 2010. (Classiques français du Moyen Age)

Contre-texte de la chanson courtoise des trouvères, la « sotte chanson contre Amour » est un genre parodique qui vise à subvertir le Grand Chant tout en le célébrant. Sa spécificité naît de la réflexion menée par les mots sur une tradition dont la raillerie ne laisse jamais oublier la valeur. Les textes ici édités, commentés et traduits proviennent d'un chansonnier lorrain (vers 1310) et d'une anthologie présentée au Puy de Valenciennes (vers fin XIIIe/début XIVe siècle.)

Traduction, notice et notes pour « la Seconde quête de Lancelot » dans Le Livre du Graal, La Pléiade -Gallimard (tome III), 2009.


Ce troisième et dernier volume du Livre du Graal, ici édité dans la version courte du manuscrit de Bonn, permet de suivre jusqu'à sa fin la seconde partie de la Quête de Lancelot, puis le compilateur donne la Quête du Saint Graal avant de terminer cette somme romanesque du Moyen Age par la Mort du Roi Arthur. Ainsi la totalité d'un cycle en prose, qui retraçe des origines à son effondrement l'histoire du monde arthurien, se trouve désormais à la disposition de « l'honnête homme » d'aujourd'hui, désireux de connaître l'un des plus grands romans de tous les temps.
 

La figure de Marie en Chartreuse, actes de la journée “Marie chez les Chartreux” coéditrices Nathalie Nabert et Marie-Geneviève Grossel, Beauchesne, 2009.


Très tôt dans l'histoire de l'ordre cartusien, Marie est présentée comme le modèle de la vie contemplative auquel doivent se conformer les solitaires. Ainsi Marie devient-elle en Chartreuse le paradigme d'une réflexion et d'une édvotion intenses, héritières certes d'une tradition, mais sans cesse relue et renouvelée par les écritscartusiens et la pratique de la prière et de la liturgie.

Histoire orientale de Jacques de Vitry, traduite et annotée par Marie-Geneviève Grossel, Paris, Champion, 2005 (Traductions des classiques du Moyen-âge).


Nommé évêque d'Acre en 1217, Jacques de Vitry suivit les événements de la cinquième croisade et se trouvait présent lors de la prise de Damiette, c'est làqu'il conçut l'idée de rédiger une vaste synthèse historique en trois tomes sur l'Histoire de l'Orient. Malgré son inachèvement l'Histoire orientale est un livre de grande valeur dont la traduction ici réalisée et assortie de notes et éclaircissements permet de mieux comprendre la mentalité d'un clerc médiéval confronté à l'altérité d'une terre et de ses peuples, tout en nous découvrant sur le vif l'histoiren au travail.
 

Les chansons de langue d'oil, l'art des trouvères, Etudes réunies par Marie-Geneviève Grossel et Jean-Charles Herbin, PUV, 2008.


Les trouvères apparaissent comme les héritiers d'une tradition qu'ils modulent et infléchissent de façon toute particulière. Dans cette perspective, l'examen de certains registres et de l'œuvre de quelques trouvères célèbres, permet d'affiner singulièrement les notions de poétique, de topique et de « personnalité poétique. »

Poésie et rhétorique du non-sens : littérature médiévale, littérature orale [actes de deux journées d'études organisées par le CÉPLECA], Presses universitaires de Reims, Reims, 2004.


Le Moyen Age français a connu une veine littéraire non sensique, aussi riche qu'énigmatique, qui prit des formes diverses. Par ailleurs le non-sens langagier apparaît comme une donnée fondamentale de la littérature orale ou des formes littéraires populaires. Nombreux sont les points communs entre ces univers a priori si distincts. Les contributions ici raasemblées démontrent la complémentarité fondamentale de la littérature et de l'anthropologie sur cet objet d'étude

Les Récits d'un Ménestrel de Reims, traduction et notes, Presses universitaires de Valenciennes, (Parcours), 2002.


Ecrits vers 1260, les Récits d'un Ménestrel de Reims offrent au lecteur moderne une mine de renseignements sur l'opinion publique du temps et sur la façon, déjà fort subtile de la manipuler. cette traduction d'une édition du XIXe s depuis longtemps introuvable, s'assortit de notes explicatives afin
de mieux cerner ce texte hautement savoureux.

Chansons des trouvères : chanter m'estuet, édition critique de 217 textes lyriques d'après les manuscrits, mélodies, traduction, présentation et notes de Samuel N. Rosenberg et Hans Tischler, avec la collaboration de Marie-Geneviève Grossel Paris, Librairie générale française, 1995 ( le Livre de poche. Lettres gothiques)


Chansons d'amour, chansons à danser, chansons de femmes, chansons de croisade, chansons religieuses, voici la plus riche anthologie de la poésie lyrique des XII et XIIIe s, qui nous offre un panorama des divers genres et auteurs. A leur édition s'ajoutent une traduction en français moderne et une transcription des mélodies.
 

Chansons d’Amour du Moyen-Age, choix, présentation, traduction et notes, Paris, Le Livre de poche, 1995 (Les classiques d'aujourd'hui).


Poètes musiciens, les trouvères, à la suite des troubadours, ont chanté l'amour fou en des chansons aussi délicatement stylisées que les plus parfaites des minaiatures. A célébrer une dame, à la fois idéale et charnelle, ils ont inventé la Fine Amour, embrasement du cœur par le désir et métamoprhose poétique en un autre soi même plus pur. Nous leur sommes, aujourd'hui encore, redevables de cette invention, tout comme notre écirture a gardé la trace de leur art rigoureusement codifié.

Le milieu littéraire en Champagne sous les Thibaudiens (1200-1270). Paradigme, 1995. 2 tomes.

Reprend le texte intégral de la thèse d'état soutenue en Sorbonne en décembre 1991.

Publications

Ouvrages


Ouvrages scientifiques ou chapitres d’ouvrages scientifiques

  • Le milieu littéraire en Champagne sous les Thibaudiens (1200-1270). Paradigme, 1995. (Reprend le texte intégral de la thèse d'état soutenue en Sorbonne en décembre 1991.)

  • Les nouveaux classiques de poche : mode d'emploi à l'usage des professeurs, Paris, Librairie générale française, 1995.[chapitres Le Jugement de Renart, Charles d'Orléans, Chansons de trouvères].

  • Les nouveaux classiques de poche : Mode d’emploi à l'usage des professeurs, Paris, Librairie générale française, 1996. [chapitres Le Lai de Lanval, Lancelot, le chevalier de la charrette.]

  • Dictionnaire du Moyen Age, publ. sous la dir. de Claude Gauvard, Alain de Libera, Michel Zink, Paris , Presses universitaires de France, 2002, [notices Thibaut de Champagne et Joinville]

  • Les Récits d'un Ménestrel de Reims, traduction et notes, Presses universitaires de Valenciennes, (Parcours), 2002.

  • Voyage aux pays du vin, des origines à nos jours : histoire, anthologie, dictionnaire sous la direction de Françoise Argod-Dutard, Pascal Charvet et Sandrine Lavaud, Editeur(s), Paris,R. Laffont, 2007 [articles sur Jacques de Vitry (p. 327-28), les trois dames de Paris (Watriquet de Couvin, p. 449-451)), chansons bachiques (p. 446-447), Régime du Corps (Aldebrandin de Sienne, p. 420-424) et florilège « ivresses mystiques » (p. 518-520)].

  • Histoire orientale de Jacques de Vitry, traduite et annotée par Marie-Geneviève Grossel, Paris, Champion, 2005 (Traductions des classiques du Moyen-âge)

  • Traduction, notice et notes pour « la Seconde quête de Lancelot » dans Le Livre du Graal, La Pléiade -Gallimard (tome III), 2009.

  • Sottes chansons contre Amour, parodie et burlesque au Moyen Age, textes édités, présentés et traduits par Eglal Doss-Quinby, Marie-Geneviève Grossel et Samuel N. Rosenberg, Paris, Champion, 2010. (Classiques français du Moyen Age)

  • Dictionnaire des lieux et pays mythiques, Bouquins Laffont, 2011.[articles : désert dans l'hagiographie médiévale, p 392-95 ; outremer dans les chansons de croisade, p 894-97 ; La terre du Prêtre Jean, p. 958-962.]

  • « Vies des Pères », article dans Translations médiévales, cinq siècles de traduction en français au Moyen Age (XIe-XVe siècle) études et répertoire, sous la direction de Claudio Galderisi, 2011

  • « Ptice u Knjizi i u knjigama, ptice u pjesmama: prikazi ptice u srenjem vijeku » [chapitre « Oiseaux du Livre et des livres, oiseaux des chansons, images de l'oiseau au Moyen Age »] , Književna životinja, Kulturni bestijarij II, Urednice : Suzana Marjanić i Antonija Zaradija Kiš, Institut za etnologiju i folkloristiku, Zagreb,  2012.
  •  
  • La traduction champenoise de la Vie des Pères, Paris, SATF, 2017.
 

Éditions scientifiques

  • Chansons d’Amour du Moyen-Age, choix, présentation, traduction et notes, Paris, Le Livre de poche, 1995 (Les classiques d'aujourd'hui).

  • Chansons des trouvères : chanter m'estuet, édition critique de 217 textes lyriques d'après les manuscrits, mélodies, traduction, présentation et notes de Samuel N. Rosenberg et Hans Tischler, avec la collaboration de Marie-Geneviève Grossel Paris, Librairie générale française, 1995 ( le Livre de poche. Lettres gothiques.

Directions d’ouvrage

  •  Avec Sylvie Mougin, Poésie et rhétorique du non-sens : littérature médiévale, littérature orale [actes de deux journées d'études organisées par le CÉPLECA], Presses universitaires de Reims, Reims, 2004.

  • Avec Nathalie Nabert, La figure de Marie en Chartreuse, actes de la journée “Marie chez les Chartreux” coéditrices Nathalie Nabert et Marie-Geneviève Grossel, Beauchesne, 2009.

  • Avec Jean-Charles Herbin, Les chansons de langue d'oil, l'art des trouvères, Etudes réunies par Marie-Geneviève Grossel et Jean-Charles Herbin, PUV, 2008.

  • La chanson de trouvères - formes, registres, genres, Études réunies par Marie-Geneviève Grossel, Valenciennes 28 et 29 mai 2010.
  • "Du symbole à la zoologie ? Les parties des animaux d'Aristote vues par Albert le Grand", Mondes animaliers au Moyen Age et à la Renaissance /Tierische Welter im Mittelalter und der Renaissance, publiés par les soins de Danielle Buschinger, Florent Gabaude, Marie-Geneviève Grossel, Jürgen Kühner et Mathieu Olivier. (Médiévales 62), 2016.

Publications

Champagne, terre médiévale

colloques avec CL

  • « Lieux maudits et châteaux de traîtres : le château de Mont-Wimer en Champagne », Le château médiéval à la croisée des voies, à la croisée des temps, Publications de l'Université de Rouen, 2001, p. 163-177.

mélanges avec CL

  • « Dans la solitude flamboyante de la chambre des simples, Les Visions d'Ermine de Reims († 1396) », Par les mots et les textes, Mélanges de langue, littérature et histoire des sciences médiévales, offerts à Claude Thomasset, PUPS, 2004, p. 393-404.
  • « “Les souffles de l'instant”, production d'oeuvres et milieu littéraire », paru en CDrom Littérature et Linguistique, diachronie et synchronie : Mélanges Michèle Perret, ISBN : 2-915797-07-2.

colloques

  • « La Champagne et l'appel de l'Outremer au XIIIe s. », Mémoires de Champagne, tome II, Actes du troisième mois médiéval, D. Guéniot éditeur, Langres, 2000.

divers

  • « Les comtes des Champagne aux XI et XIIe siècles (autour de saint Thibaut.) » texte de la conférence, paru dans l'édition des Actes des troisièmes journées théobaldiennes (éd. Alain Olivier), 2009, p. 6-19, décembre 2009, consultable également en traduction italienne sur le site : li amici di San Teobaldo, Badia Polesine, www. comune badiapolesine.ro.it //_ADST. html
  •  « Une tenébreuse affaire : le meurtre de Guillaume de Flavy au château de Nesles-en-Tardenois », Mémoires et travaux de la Société historique et archéologique, Château-Thierry, tome 1 nouvelle série, 2003, p. 22-34)
  • Les vies romanes de saint Thibaut, conférences aux cinquièmes journées théobaldiennes, texte paru sur le site  www.theobaldus.org/content/cinquiemes-journées, septembre 2012.

La lyrique : les Trouvères

revues avec CL

  • « Quand le monde entre dans la chanson, le serventois et autres chansons politiques en langue d'oïl », CRM n° 11, 2004, p. 213-230.
  • « Remarques sur le motif du « service d'amour chez quelques trouvères des cercles champenois », CRM 2008, n °15, p. 265-276.
  • « La coutume chez les Trouvères », CRM 2011, p. 323-338.
  • « Hélinand avant Froidmont : à la recherche d'un "trouvère" perdu », Sacris Erudiri, Journal of Late Antiquer and Medieval Christianity, Brepols, LII, 2013, p. 319-352.

Mélanges avec CL

  • « Note sur quelques fausses attributions à Gace Brulé du Chansonnier de Berne », L’hostellerie de pensée, études... D. Poirion, Cultures et civilisations médiévales XII, Presses de l’U. Paris-Sorbonne, 1995, p. 205-213.
  • « Entre rire et “chastoiement ”, les chansons satiriques et bachiques (remarques sur un genre à (re)définir) », « Pur remenbrance », Mélanges en souvenir de Wolfgang Spiewok, Reineke Verlag, 2001. p. 171-196.
  • « “J'ai trouvé qui m'amera” : chanson de femme et troveresses dans la lyrique d'oïl », Chanson legiere a chanter, essays on old French Literaturein honor of Samuel N. Rosenberg, edited by Karen Fresco and Wendy Pfeffer, Summa Publications Inc, Birmingham, Alabama, 2007, p. 107-132.

colloques

  • « Le temps dans la chanson de trouvère : l'exemple de Thibaut de Champagne », Le Temps et la Durée dans la littérature au Moyen-Age et à la Renaissance, sous la direction d'Yvonne Bellenger, Paris, Nizet, 1986, p. 71- 83.
  • « Thibaut de Champagne et Gace Brulé, variations sur un même idéal », Thibaut de Champagne, prince et poète au XIIIe siècle, publié sous la direction d'Yvonne Bellenger et Danielle Quéruel, Lyon, La Manufacture, 1987, p. 107-118.
  • « Le Chevalier-Ménestrel Andrieu Contredit d'Arras : une subtile orthodoxie », Arras au Moyen-Age : Histoire et Littérature, Artois Presse Université, 1994, p. 81-96.
  • « Fausse amour, Dame desloyale et autres “losengiers” (notes sur le thème de la félonie en “Fine Amour” chez quelques trouvères du XIIIe s.) », Montpellier, novembre. 1995, Les cahiers du CRISIMA 3, Félonie, trahison, reniement au Moyen Age, 1997, p. 197-218.
  • « La déclaration amoureuse dans l’oeuvre de quelques trouvères », Bien Dire et Bien Aprandre 15, La déclaration Amoureuse, 1997, p. 57-69.
  • « “Dame, je vous aim tant”, les trouvères poètes de l’aveu », Invitation à Urbino juillet 1996, La dichiarazone d'amore /La déclaration d’amour, Erga Edizioni 1998, p. 296-319.
  • « Cours seigneuriales et mécènats de trouvères : image et réalité (l’exemple de la Champagne) », Châteaux et société castrale au Moyen Age, sous la direction de J.-M. Pastré, Publications de l'Université de Rouen 239, 1998, p. 161-178.
  • « Marie, mère de Dieu”, la Vierge dans la lyrique et la littérature miraculaire », Bien dire et bien aprandre 16, La mère au Moyen Age, 1998, p. 119-131.
  • « “Por la biauteit dont vos cors est torchiés”, l'inversion esthétique dans les sottes chansons », CUERMA Senefiance 43, Le beau et le laid au Moyen Age, 2000, p. 205-218.
  • « L'écriture poétique dans les Louanges », Médiévales 10, Autour d'Hildegarde de Bingen, Amiens, 2000, p. 63-73.
  • « Des troubadours aux trouvères : continuité et/ou rupture ? », Valenciennes, Les frontières improbables de la chanson, Presses Universitaires de Valenciennes, 2001, p. 111-126.
  • « Poètes et prisons (Jean Régnier, Charles d'Orléans, René d'Anjou...) », Images de la Guerre de Cent Ans, P.U.F, 2002, p. 155-167.
  • « Aperçus sur la sotte chanson. Poésie et rhétorique du non- sens », Littérature médiévale, littérature orale, Presses Universitaires de Reims, 2004, p. 117- 141
  • « Les Trouvères du Hainaut », Image et Mémoire du Hainaut médiéval, études réunies par Jean-Charles Herbin, Journées valsiriennoises (III), Presses Universitaires de Valenciennes, 2004, p. 85-98.
  • « Médire du médisant : le tiers absent dans la lyrique courtoise », La Médisance, Presses Universitaires de Reims, 2006, p. 343- 359.
  • « Le merle, image médiévale d'un oiseau lyrique », Les oiseaux : de la réalité à l'imaginaire, textes réunis par Cl. Lachet et G. Lavorel, CEDIC, Université Jean Moulin, 2006, p.105-117.
  • « Les toponymes dans la pastourelle médiévale », Espace représenté, espace dénommé, Géographie, cartographie, toponymie, études réunies par Jean-Charles Herbin et Michel Tamine, PUV, 2007, p. 191-205.
  • « Com hom a dame en lige/ Par sairement : donner sa foi en chantant  : serment et service d'amour chez les trouvères », Les cahiers du CRISIMA, Serments, promesse et engagements : rituels et modalités, Presses Universitaires de la Méditerranée, Université Paul Valéry, 2008, p. 135-150.
  • « Mourir d'amour, dans la chanson de trouvères », Mourir pour des idées, Annales Littéraires de l'Université de Franche-Comté, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2008, p. 385-406.
  • « Folie de l'amour, sagesse de la parole, la construction du Je poétique chez Thibaut de Champagne », Les chansons de langue d'oil, l'art des trouvères. Presses Universitaires de Valenciennes, 2008, p. 147-160
  • «Traduire la poésie, traduire poétiquement : l'exemple de la chanson de trouvères ». Editer, traduire, adapter les textes médiévaux, CEDIC Université Jean Moulin, 2009, p. 207-218.
  • « Trouvères lorrains et champenois au XIIIe siècle », Lorraine et Champagne, mille ans d'histoire, sous la direction de Michel Bur et de François Roth, Comité d'Histoire régionale, Annales de l'Est, n° spécial, 2009. p. 123-137.
  • « Prison et prisonniers d'amour dans la lyrique d'oïl»,  Réalités, images, écritures de la prison au Moyen Âge, études réunies par Jean-Marie Fritz et Silvère Ménégaldo, Éditions universitaires de Dijon, 2012, p. 79-96.
  • « Chanson(s) de croisade », La chanson de trouvère, formes, registres, genres, études réunies par Marie-Geneviève Grossel, PUV, 2012, p. 125-140.
  • "De la sentence au chastoiement, la tentation didactique dans la chanson de trouvères", Bien dire et bien aprandre n° 29 (2013), La volonté didactique dans la littérature médiévale, t.2, p. 81-98.
  • «Chanter Marie, une écriture musicale de l'amour chez les trouvères », La Vierge Marie dans la littérature française, entre foi et littérature, études réunies par Jean-Louis Benoît, Université de Bretagne Sud, 2014, p. 25-34.
  • "Mourir de chanter,  la représentation mystique de l'extase du rossignol", Les oiseaux chanteurs. Sciences, pratiques sociales et représentations dans les sociétés et le temps long, sous la direction de Martine Clouzot et Corinne Beck, Société EUD, 2014, p. 101-119.
  • "Festivitas verborum", jeu des mots, jeu du sens, jeu de la parodie : le plaisir de la parole chez les trouvères", Homo ludens, homo loquens, édit. sous la dir. de Maria Pilar Suarez, Madrid, UA ediciones, 2014, p. 131-142.
  • "Peut-on parler de "formule" pour la chanson de trouvères ?", La formule au Moyen Âge II / Formulas in Medieval Culture II, Actes du colloque international de Nancy et Metz, juin 2012, ARTEM, Brepols Publisher, Turnhout, 2015, p. 169-187. 
  • Intertexte et contre-texte : l'exemple de la sotte chanson ", Parodies courtoises, parodies de la courtoisie, sous la dir. de Margarida Madureida, Carlos Clamote Carreto et Ana Paiva Morais, Paris, Garnier, 2016, p. 279-291.
  • "Ludus parodique, ludus fatrasique ? Une lecture des Anagrammeana de Gabriel Hécart (ca 1821)", Théâtre et parodie sous la direction de Carine Barbafieri et Marc Lacheny,  (Theâtre du monde, Collection Theatrum Mundi) Cahier hors-série, 2017, p. 299-314.

divers

  • « La poétique du mot chez Thibaut de Champagne », « Études champenoises », Centre d'Études Champenoises et Centre de Recherche sur la Littérature du Moyen-Age et de la Renaissance, Université de Reims, 1986, p.11-17.
  • « Gace Brulé et l’école champenoise des trouvères », Travaux de l'Académie Nationale de Reims 7, 1999, p. 27-48.
  • « Roi des poètes et poète du roi, le trouvère Gace Brulé », La vie en Champagne, nouvelle série 33 janvier/mars 2003, p. 3-9.
  • « Trouvères au comté de Champagne et de Brie (XII-XIIIe s.) », La Vie en Champagne, nouvelle série, 36, octobre-décembre 2003, p. 24-27.
  • « Thibaut de Champagne, prince de la féerie », « Lou Champaignat » 27, 2006 p. 10-11.
  • « Les voix lyriques, l'incitation au chant (lecture parallèle des chansons d'amour de trouvères et de la lyrique latine) », Camenae 8, La poésie médiévale entre latin et roman, dédoublement et jeux de miroir (XIIe-XIVe s.) 2010, revue en ligne de l'Université Paris IV Sorbonne, EA 4081, p. 1-25.
  • « Tristan, Narcisse, Lancelot, images du “Fin Amant” dans l’oeuvre lyrique de Thibaut de Champagne », Lancelot - Lanzelet, Hier et aujourd’hui. Hommage à A. Micha, Reineke-Verlag, Greifswald, 1995, p. 177-186.
  • « “Onques del brevaje ne bui/ Dont Tristans fu anpoisonez”... Fascination et rejet de la passion tristanienne dans la lyrique d’oïl », Tristan-Tristrant,  Mélanges en l'honneur de Danielle Buschinger, Reineke-Verlag, Greiswald, 1996, p. 195-208.
  • « Thibaut de Champagne, sa vie, son oeuvre, sa cour », Actes du quatrième mois médiéval, Langres 2001, p.77-112
  • « Gace Brulé, honneur du pays meldois », 2009, Conférence du 14 mars 2009, Résumé dans Société historique de Meaux et de sa région n° 6, 2009 p. 29-35.

 Translation : la Vie des Pères dédiée à la comtesse de Champagne Blanche de Navarre( Lyon ms. 868)

colloques

  • « L'illusion diabolique dans la Vie des Pères dédiée à Blanche de Navarre », CUERMA Senefiance 42, Magie et Illusion, 1999, p. 191- 207.
  • « “Suivre nu le Christ nu” : l'idéal de dépouillement dans la Vie des Pères offerte à Blanche de Champagne », CUERMA Senefiance 47, Le nu et le vêtu au Moyen Age XII-XIIIe siècles, 2001, p. 165-178 .
  • « Quand dans les cours, on rêvait d'ascèse et de vie solitaire... : la traduction romane de la Vie des Pères de Wauchier de Denain », Richesses médiévales du Nord et du Hainaut, Valenciennes, PUV 2002, p. 40-64.
  • « Le jardin retrouvé : permanence et muances de la thématique du désert dans les traductions romanes des Vitae Patrum (XIIIe s.) », Eidôlon 74, Mythologie des jardins, études réunies par Gérard Peylet, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006, p 51-61.
  • « Des lectures au réfectoire des moines jusqu'au château de la comtesse : traduction des Vies des Pères pour Blanche de Champagne (ca 1215-1220) », Langue de l'autre, langue de l'auteur, affirmation d'une identité linguistique et littéraire aux XII et XIIIe siècles, études réunies par Anne-Pascale Pouey Mounou et Marie-Sophie Masse, [Travaux d'humanisme et de renaissance CDXLVII] , Genève, Droz, Genève, Droz, 2012, p. 183-194.
  • 2008, Aix-en-Provence « Le sacré et le profane dans l’Europe latine du Ve siècle au XVIIe siècle ». (Société d'études néo et mediolatines) : « Les espaces du sacré à l'épreuve de la traduction, (translation des Vitae Patrum pour Blanche de Navarre, régente du comté de Champagne, durant la minorité de son fils, 1201-1222) » à paraître
  • « “Le pays où les oiseaux habitent”, (re)construction de l'image du désert dans les traductions pour laïcs des Vitae Patrum (XIIIe siècle) »,La mémoire à l'oeuvre, Presses Universitaires de Franche-Comté, 2013, p. 101-113.
  • " De la materia hagiographique à la matière romanesque ? Quelques questions autour de la translation romane des Vitae de Jérôme (Paul l'ermite/hilarion/Malchus)", Matières à débats, la notion de matière ittéraire sans la littérature médiévale, sous la direction de Christine Ferlampin-Acher et Catalina Girbea, PUR, 2017, p. 571-584.

Auteurs champenois : Gautier de Coinci

revues avec CL

  • « La voix des anges : du héros, chanteur de Marie dans les Miracles Nostre Dame de Gautier de Coinci au trouvère marial », PRISMA XX 39-40, La voix, janvier-décembre 2004, p. 103-122.

mélanges avec CL

  • « Étude descriptive du bestiaire dans les Miracles Nostre Dame de Gautier de Coinci », Mélanges à... François Pitti-Ferrandi, Études Corses, Études littéraires, Paris, Cerf, 1989, p. 148-159.

colloques

  • « L'épreuve de la mer dans les Miracles de Gautier de Coinci », Speculum Medii Aevi 3 1/2, La Mer, 1997, p. 113-127.
  • « L'intolérance dans les Miracles Notre Dame de Gautier de Coinci », Wodan 4, Tolérance et intolérance au Moyen-Âge, Reineke-Verlag, 1997, p. 47-61.
  • « Le monde d’ici-bas, un royaume de violence : le siècle dans les Miracles Nostre Dame de Gautier de Coinci », CUERMA, Senefiance 36, La violence au Moyen-Age, 1994, p. 265-282.
  • « Prologues et Epilogues dans les Miracles Nostre Dame de Gautier de Coinci », Bien dire et bien Aprandre 19, Prologues et Epilogues dans le littérature médiévale, 2001, p.111-122.
  • « La digression comme espace de liberté : les « queues » dans les Miracles Nostre Dame de Gautier de Coinci », CUERMA Senefiance 51 La Digression, Aix-en-Provence, 2005, p. 215-228.
  • « Etude comparative de l'écriture de Florence de Rome et le Miracle de l'Impératrice de Gautier de Coinci », Besançon, Journées sur l'écriture épique, Presses Universitaires de Franche Comté 2005 p.105-120.

Auteurs champenois : Joinville

revues avec CL

  • « La sainteté à l’épreuve de la croisade : La Vie de saint Louis de Jehan de Joinville », CRM 1, Croisades et idée de croisade à la fin du Moyen Age, 1996, p 129-146.

Auteurs champenois : Le Ménestrel de Reims

recueil avec CL

  • « Le même et l’autre : la croisade dans les Récits du Ménestrel de Reims », La Méditerranée et ses cultures, Université de Corte, CERF, 1992, p. 31-42.

colloques

  • « Les realia dans les Récits d'un Ménestrel de Reims », Médiévales 9, Les realia dans la littérature de fiction au Moyen Age, Université de Picardie Jules Verne, Amiens, 2000, p. 71-82.
  • « Entre désinvolture et imposture : les Récits d'un Ménestrel de Reims », Bien dire et bien aprandre 23, Le vrai et le faux, 2005, p. 225-237.

divers

  • «"La chronique"  ou les Récits d'un Ménestrel de Reims », Travaux de l'Académie Nationale de Reims, Mélanges académiques, 180eme volume, année 2012, p. 69-93.

Auteurs champenois : Jacques de Vitry

revues avec CL

  • « La “terre qui mange les hommes”, l'Orient, espace d'altérité chez Jacques de Vitry.», Les grands territoires au Moyen Age, réalités et représentations (approches historiques, géographiques et littéraires), sous la direction de Stéphane Boisselier, CRM 21, 2011, p. 87-114.

recueil avec CL

  • « Iter hierosolimitanum, croisade et pélerinage dans quelques oeuvres champenoises du XIIIe s. », Le mythe de Jérusalem en Orient et en Occident (Moyen-Age-XVIe s.), édité par le CRLC de l’Université de Corte, publ. Univ. St. Etienne, 1995, p. 37-58.

colloques

  • « La Vie de Marie d'Oignies par Jacques de Vitry : première biographie féminine ? », Bien dire et bien aprandre 20, La biographie dans la littérature médiévale, 2002, p. 89-100.
  • « Des chemins orientés : la Terre Sainte dans l'Historia orientalis de Jacques de Vitry », Médiévales 24, La description au Moyen Age, 2002, p. 41-51.
  • « L'utilisation du Roman d'Alexandre dans l'Historia Orientalis de Jacques de Vitry », Bien dire et bien apprandre 22, Histoire et roman dans la Littérature médiévale, p. 52-65, 2004.
  • «Justifier l'avenir par l'Histoire : un Orient à redéfinir d'après Jacques de Vitry et les écrivains de la 5e croisade », Les Nouveaux mondes juridiques du Moyen Age au XVIIe s., sous la direction de Nicolas Lombard, (colloque d'Orléans, 2011), Classiques Garnier, 2015, p. 57-82.

Auteurs champenois : Jean Renart

revues

  • « Jeux de reflets autour d’une même thématique : Le Bel Inconnu, Galeran de Bretagne et les oeuvres de Jean Renart », Speculum Medii Aevi 2-4, 1996, p. 15-32.

colloques

  • « Notes sur Le Lai de l'Ombre », Etudes Médiévales 3 Le récit bref, Presses de l'Université de Picardie Jules Verne, 2001, p. 220-227.

Auteurs champenois : Calendre

colloques

  • « Bretagne fidèle et valeureux Bretons, l’anglophilie dans les Empereors de Rome de Calendre », Les relations entre l’Angleterre et la France dans la culture médiévale, Reineke Verlag, 1996, p. 69-85.

Auteurs champenois : Guiot de Provins

colloques

  • « Un Je protéiforme : Guiot de Provins tel qu'en sa Bible, il se voile et dévoile », Médiévales 26, L'effet auteur au Moyen Age, Amiens 2003, p. 32-44.

Auteurs champenois : Aldebrandin de Sienne

revue

  • « Un médecin italien à Troyes : Aldebrandin de Sienne, auteur du Régime du corps », La vie en Champagne, octobre-décembre 2005, p. 3-9.

colloques

  • « Se préserver des maladies, retarder la mort : le Régime du corps d'Aldebrandin de Sienne », Médiévales 30, La maladie et la mort dans les oeuvres du Moyen Age et de la Renaissance, 2004, p.68-78.

Auteurs champenois : Aubri de Trois Fontaines

mélanges

  • « “Ces chroniqueurs à l'oreille épique”: remarques sur l'utlisation de la geste chez Philippe Mousket et Aubri de Trois-Fontaine, CUERMA, Senefiance 45, « Ce nous dist li ecris...Che est la verite », Etudes de littérature médiévale offertes à André Moisan, 2000, p. 97-112.

colloques

  • « Embrasser le temps tout entier depuis une forêt de Champagne : le Chronicon d'Aubri de Trois Fontaines »,  Medievales 40, Chroniques en tous genres, Presses du Centre d'Etudes médiévales Université de Picardie Jules Verne, Amiens 2006, p. 46-57.

Auteurs champenois : Nicolas de Brai

mélanges

  • « Sur des pensers nouveaux, faisons des vers antiques, remarques sur les Gesta Ludovici VIII de Nicolas de Brai », Romans d'Antiquité et Littérature du Nord, Mélanges offerts à Aimé Petit, Paris, Champion, 2007 p. 378-388.

Auteurs champenois : Richier

colloques

  • « La vie de saint Rémi de Richier. Hagiographie, histoire, propagande ?», Texte et Contexte. Littérature et Histoire de l’Europe médiévale, Michel Houdiard Edit., 2011, p 158-174.

Auteurs champenois : Jean de Limoges

colloques

  • « Le “miroir au Prince” de Jean de Limoges », La lyre et la pourpre, poésie latine et politique de l'Antiquité tardive à la Renaissance, sous la direction de Nathalie Catellani Dufrêne et Michel Perrin, PUR, 2012, p. 87-98.

L'écriture lyrique des femmes

colloques

  • « Sainteté et dévotion féminine dans l’ordre de l’Hôpital de Saint-Jean. La vida de sainte Flour, religieuse hospitalière à Beaulieu, près de Figeac », Wodan 67, Les ordres militaires religieux, Reineke-Verlag, 1996, p.71-82.
  • « “Le suave calice de Sa passion” : images et appréhension de l’Eucharistie chez quelques mystiques médiévales », Les cahiers du CRISIMA 4, Le sang, 1999, p. 415-432.
  • « Sainte paysanne et épouse fidèle : l'image de Griseldis à l'épreuve des Miroirs de mariage », Autour d'Eustache Deschamps, Presses du centre d'études médiévales de l'Université de Picardie, Amiens, 1999, p. 103-114.
  • « La vie de sainte Bathilde, image hagiographique d'une reine mérovingienne », Les Cahiers du CRISIMA 5, Reines et Princesses, 2001, p. 361-371.
  • « Existe-t-il une amitié féminine dans les oeuvres romanesques du Moyen- Age (XII-XIII)? », Médiévales 20, Amitié épique et chevaleresque, Amiens, 2002, p.58-68.
  • « Une béguine de Valenciennes : la mystique Marguerite Porete », Premières journées de Médiévistique de l'Université de Valenciennes, 8, “Lez Valenciennes”25, Presses Universitaires de Valenciennes, 1999, p.49-71.
  • « Une femme à sa fenêtre : de la lyrique à l'hagiographie », CUERMA Senefiance 49, Par la fenestre, 2003, PUP, p. 209-220.
  • «L'image du jardin sacré dans les écrits lyriques de quelques mystiques rhéno-flamandes», Parcs et jardins au Moyen Age et à la Renaissance, l'Apocalypse, Etudes réunies par Charles Ridoux, PUV, 2008, p. 63-80.
  • «Les simples dans le premier jardin, selon Hildegarde de Bingen», Des jardins d'herbes et d'âme, Beauchesne, 2009, p. 61-77.
  • « La voie des ailes, les ailes de la voix : utilisation du motif  lyrique de l'oiseau dans la poésie mystique d'Hadjewijch d'Anvers », Cornes et Plumes dans la littérature médiévale, attributs, signes et emblèmes, Interférences, Presses Universitaires de Rennes (sous la direction de Fabienne Pomel), 2010, p. 230-247.
  • " Voir des yeux du coeur, faire de la Vision Parole :  quelques remarques sur les Visions d'Elisabeth de Schönau",  "Desir n'a repos", Hommage à Danielle Bohler, Etudes réunies par Florence Bouchet et Danièle James-Raoul, Eidôlon n° 115, Presses Universitaires de Bordeaux, 2015, p. 367-377.

Gestes dont une version a été écrite en Champagne (cf. thèse)

mélanges

  • « Tradition et renouvellement dans la Chanson de Gaufrey », Litterature épique au Moyen Age : Hommage à Jean Fourquet pour son centième anniversaire (juin 1999), Reineke Verlag, Greifswald, 1999, p. 217-230.
  • « “Onques tant ne fit por Foucon Anfelixe Com je por vos...” Composition et romanesque dans Fouques de Candie d'Herbert le Duc, « Plaist vos oïr bone cançon vallant ? », Mélanges offerts à François Suard, Coll. UL 3, Lille 1999, p. 351-361.

colloques

  • « L’évolution du burlesque dans les versions continentales de la Chanson de Beuve de Hanstone », Burlesque et dérision dans les épopées de l’Occident médiéval, Annales littéraires de l’U. de Besançon 558, Belles Lettres, Paris, p. 255-268, 1995.
  • « De la geste à l'aventure : le héros dans la Chanson de Beuve de Hanstone (version continentale 1 “champenoise”) », Médiévales 32, Héros épiques, héros romanesques,  Amiens, p. 22-32.
  • « Mère et fils dans les différentes versions de Beuve de Hanstone, variation sur une même haine », Actes du 8eme Congrès Rencesvals, Relations entre les hommes et les femmes dans le chanson de geste, CIHAM UMR 5648, Université Jean Moulin Lyon III, 2013, p.71-81.

Ecritures de l'hagiographie

colloques

  • « Wace, traducteur de Vies de Saints (Vie de sainte Marguerite) », Bien Dire et Bien Aprandre 13, Traduction, transposition, adaptation au Moyen-Age, 1995, p. 201-215.
  • « L'amplification et l'abréviation dans la Légende de Saint Eustache », PRISMA, XIII, L'amplification et son contraire, n°26, 1997, p. 181-197.
  • « Vies de saint Jean Baptiste en vers et en proses, permanences et muances d'un culte », CUERMA, Senefiance 48, Jean Baptiste le Précurseur au Moyen Age, 2000, p.93-109.
  • « L'autre de la foi : hérétiques et infidèles dans l'oeuvre de Pierre le Vénérable (De Miraculis) », Etudes Médiévales 4, Soi même et l'autre, Amiens, 2002, p. 65-77.
  • « Bâtir un palais dans le ciel : la légende de Thomas Didyme évangélisateur de l'Inde », Médiévales 43, Regards Occidentaux sur l'Inde, Université de Picardie Jules Verne, Amiens 2007, p. 48-57.
  • « Feux de l'au-delà, le diable rôtisseur et les forges spirituelles », Les arts du feu, Forge et Fonderie, CEPLECA, textes réunis par Claude Bromsee, p. 93-109, PUR, 2004.    
  • « Une dormition de la Vierge, le manuscrit DI 975 de la bibliothèque de la Grande Chartreuse, hasard des dons et énigme des livres protecteurs », (commentaire et édition), La figure de Marie en Chartreuse, Coédition du livre avec N. Nabert, Beauchesne. 2009, p.154-219.
  • « Dire l'invisible, célébrer la transparence », [Journée d'études sur La représentation de l'Invisible à la BM de Valenciennes], études réunies par Jean-Charles Herbin, PUV, 2011, p. 17-36.
  • «Mystérieux au delà : li Dialoge saint Gregoire lo pape»,  das Geheimnisvolle im Mittelalter, Le Mystérieux au Moyen Âge et ailleurs, colloque international en l'honneur d'Alexander Schwartz, à l'occasion de son 65e anniversaire, Presses du centre d'Études médiévales de Picardie, Amiens 2015, Médiévales 6, p. 63-70.

bulletin

  • « Sur les traces de Colomban, remarques sur les Vitae du pays briard ». Bulletin de la Société Historique de Meaux et de sa Région, 5, 2008, p. 67-93.

Théâtre

  • « L'image de Ponce Pilate dans les mystères : mise en perspective de la réception de l'Évangile de Nicodème », Ponce Pilate, Graphè, Études réunies par Jean-Marc Vercruysse, Artois Presses Universités, 2013, p. 69-81.

Barlaam et Josaphat

revues avec CL

  • « Un roi re-né dans la foi de son fils : le personnage du roi Avenir, des Barlaam au Mystère ». CRM n°4, Etre père à la fin du Moyen Age, 1997, p. 97-114.

colloques

  • « Famille et conflit de génération : Quand l'enfant se convertit, Vies Euphrosine et sainte Cristine, Barlaam et Josaphat de Gui de Cambrai », Médiévales 28, Pouvoirs, liens de parenté et structures épiques, Amiens 2003, p.82-93
  • « Le roman de Barlaam et Josaphat et les translations romanes des Vitae Patrum », Barlaam und Josaphat, neue Perspektiven auf ein europäisches Phänomen, hrsg C. Cordoni und M. Meyer, De Gruyter, 2015, p. 141-160.

     

Festschrift

  • L'Estoire de Barlaam et Josaphat dans le ms. BnF français 1038, Études offertes à Danielle Buschinger par ses collègues, élèves et amis à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire, (Tome 1 et 2), Presses du centre d'Études médiévales , Amiens 2016, p. 90-99.
  • "L'inscription du temps dans l'espace du Livre", Etudes offertes à Earl Jeffrey Richards par ses collègues et amis à l'occasion de son soixantième-cinquième anniversaire. Textes recueillis par Danielle Buschinger et Roy Rosenstein,( Médiévales 63), p. 212-220, 2017.

Ecritures romanesques, courtoisie et merveilleux

revues avec CL

  • « Conclure le roman en Terre d'Oc : l'exemple de Jaufré », PRISMA 28, Clore le récit : recherches sur les dénouements romanesques, tome XIV, 2, juillet-décembre 1998, p. 117-134.

mélanges avec CL

  • « Mille et une merveilles, notes de lecture sur la Chanson d'Esclarmonde, “Si a parlé par moult ruiste vertu”, Mélanges de littérature médiévale offerts à Jean Subrénat, Paris, Champion, 2000, p. 235-245.

revues

  • « A la croisée des chemins idylliques, le verger de Blancandin », « Speculum Medii Aevi ». 2.1, p.17-24, 1996.
  • « Antiquité étrange et familière : le roman d' Apollonius de Tyr », Etudes Médiévales 1.collection STERNE Amiens, 1999 p. 115-128.

colloques

  • « Savoir aimer, savoir le dire, notes sur les Débats du Clerc et du chevalier », CUERMA Senefiance 37, Le clerc au Moyen Age, p. 277-294, 1995.
  • « La table comme pierre de touche de la courtoisie : à propos d' “ensenhamens” et “chastoiements”, CUERMA Senefiance 38, Banquets et manières de table, 1996, p. 179-195.
  • « La querelle dans les fabliaux », La querelle, histoire, ethnologie, linguistique, littérature sous la direction de Sylvie Mougin, Presses Universitaires de Reims, 2001, p. 263-285.
  • « Les Insultes. insultes rituelles et jeux jongleresques : autour du texte des Deus bourdeors ribauds », Les insultes en français : de la recherche fondamentale à ses applications (linguistique, littérature, histoire, droit), sous la direction de Dominique Lagorgette, Université de Savoie,  2009, p. 233-246.
  • « Le “moi” dans les Mémoires de Philippe de Novare »,  L’autobiographie au Moyen Age, Reineke-Verlag, Greifswald, 1995, p. 37- 52.
  • « Les grands voyages nourrissent le rêve: géographie et roman byzantin », Wodan 62, La géographie au Moyen Age, Reineke-Verlag, 1996, p. 35-50.
  • « Présence des animaux dans La chevalerie de Judas Maccabée de Gautier de Bellerche », Wodan 72, Les animaux au Moyen Age dans la littérature, Reineke-Verlag, 1997, p. 41-55.
  • « L'image du Roi Richard Coeur de Lion dans L'Histoire de la Guerre Sainte (Richard Coeur de Lion et Philippe-Auguste) », Bien dire et bien aprandre 17, La figure du roi, 1999, p. 159-175
  • « La chevalerie dans l'Agravain », Etudes Médiévales 3, Chevalerie terrestre et célestielle, Presses de l'Université de Picardie Jules Verne, 2001, p. 356-368.
  • « L’orient en miroir inverse : le Roman de Mahomet, d’Alexandre du Pont », Wodan 8, L'orient dans la culture médiévale, Reineke- Verlag, 1997. p. 73-86.
  • « Démons, merveilles et raison : la peinture de la religion antique dans Li Fet des Romains », Bien Dire et Bien Apprandre 12, Fées, dieux et déesses au Moyen-Age, Lille, 1994, p.107-122.
  • « Entre féerie et magie : les merveilles dans Rigomer », Le monde des fées dans la culture médiévale, Reineke-Verlag, Greifswald, 1994, p. 81-100.
  • « Fée en deçà, démon au-delà, remarques sur les aspects inquiétants des personnages mélusiniens, Wodan 65, Mélusine, Amiens, Reineke- Verlag, 1996, p. 61-76.
  • « Entre médecine et magie, les gestes de beauté : L’Ornatus mulierum », CUERMA Senefiance 41, Le Geste et les Gestes, 1998, p. 254-272.
  • « Les plantes de santé, les plantes de beauté, les plantes du bonheur : les plantes du Moyen-Age », Table Ronde, Grasse, Le bourgeois, l'apothicaire et l'artisan : Vivre au Moyen Age, (invitation du Musée d'Art et d'Histoire de Provence), Recherches Régionales, Alpes Maritimes et contrées limitrophes »,°147 Janvier 1999, p. 43-56.
  • « Jaufré : un enchanteur facétieux », Etudes Médiévales 3 Fantastique et merveilleux, Presses du centre d'Etudes Médiévales de l'Université de Picardie, 2001, p. 116-127.
  • « Nugae Curialium : contes pour courtisans, recueil d'historiettes de Gautier , clerc gallois » journée d'études des Anglicistes de l'Université de Valenciennes, INCA fascicule n°1, Centre de recherches, identités, Normes des communautés anglophones : Loisirs à travers les âges, 2001, p. 35-51.
  • « Relecture(s) du roman de Paris et Vienne », René d'Anjou, écrivain et mécène,(1409-1480), Brepols, 2011, p.25-35
  • « Gauvain à la croisée de ses chemins littéraires : permanences et muances d'un bon chevalier», Le personnage de Gauvain dans la littérature européenne du Moyen Age, actes du colloque international des 6-8 mars 2014, Université de Paris-Est, éd. M.- F. Alamichel, Médiévales 58, 2015, p. 47-63.
  • "Permanence et muances du Graal dans la version courte du manuscrit de Bonn", Le Graal, genèse, évolution et avenir d'un mythe, actes du colloque d'Amiens, sous la direction de Danielle Buschinger, Florent Gabaude, Marie-Geneviève Grossel, Jürgen Kühnel et Mathieu Olivier,  Presses du centre d'Etudes Médiévales de Picardie, 2014, p. 168-176.

Croisade

colloques

  • « “Des Grifons vos sai dire /C'onques genz ne fu pires ” : Modalités et expressions de la haine contre les Grecs dans les écrits autour de la quatrième croisade ». Les Discours de la Haine, Récits et figures de la passion dans la cité, éditeur Marc Deleplace, Septentrion, 2009, p. 89-99.
  • « La cinquième croisade vue par Olivier le Scholastique (avec en annexe la traduction de deux Lettres d'Olivier le Scholastique) », Croisades ? Approches littéraires, historiques et philologiques, Valenciennes, PUV, 2009.
  • « Salir l'adversaire politique par un portrait insultant » : les Ambassades à Byzance de Liutprand de Crémone. » mai 2009 Chambéry, Insultes III, (à paraître en ligne).

Le Moyen-Âge dans la modernité

revues

  • « Le Moyen Age, transition entre Ici et Ailleurs dans la Bête du Vaccarès » , RLR, CXII, 2008, 2, L'ironie au Moyen Age, p. 521-538.
  • « “Le voyage d’un dieu sur la terre”, remarques sur la Vie d’Apollonios de Tyane de Philostrate », Connaissance Hellénique, 1996, 65, p. 45-52, 1995 et 66, p. 5-13.

mélanges

  • « En relisant Digenis Akritas (autour de la notion de “roman épique”) », Mélanges …Bernard Guidot, Le souffle épique,l'esprit de la chanson de geste, Editions Universitaires de Dijon, collection "Ecritures", Dijon, 2011, p. 485-492.

colloques

  • « Jeanne d'Arc et Péguy », Médiévales, Jeanne d'Arc dans la littérature, l'histoire, les arts, Université de Picardie Jules Verne, Amiens, 2000, p. 293-306.
  • « La Reine Jeanne et le Prince d'Orange : image merveilleuse du Moyen Âge dans la poésie de Frédéric Mistral », Médiévale 23, Réception du Moyen- Âge dans la culture moderne, Amiens, 2002, p.88-98.
  • « Aller chercher des trésors au bout du monde : Lecture de La cité de lumière de Jacob d'Ancône », Médiévales 21, Récits de pélerinage et récits de voyage à travers les siècles, Amiens, 2002, p. 51-63.
  • « “Clair comme verre” : réflexions sur l'imaginaire du verre au Moyen Age », Les arts du feu, PUR, 2004, p. 215-226.

Dans le cadre des travaux du groupe de recherche JUSLITTERA

       réédition :  « Le “moi” dans les Mémoires de Philippe de Novare »,  L’autobiographie au Moyen Age, Reineke-Verlag, Greifswald, 1995 sur le site de Juslittera  www.juslittera.com.
       Articles NOVARE (p. 1030-1037) et JEAN de LIMOGES (p. 634-640), Ecrivains juristes et juristes écrivains, dir. Bruno Méniel, col Esprit des Lois, Esprit des Lettres, Paris, Garnier, 2016
 
.
 
  

Recensions

  • Compte-rendu de L'Avision Christine de Christine de Pizan éd. Liliane Dulac-Christiane Reno, Etudes Médiévales, 2002, p.365-368.
  • Compte-rendu de Les chansons de Colin Muset, (deux volumes), éd.  Samuel Rosenberg et Christopher Callahan, Le Moyen Age, CXII, 2006, n° 2, p. 406-7.
  • Compte-rendu de Levente Selaf,  “Chanter plus haut”, La chanson religieuse vernaculaire au Moyen Age (essai de conceptualisation ),  Encomia, Bibliographical Bulletin of the international Courtly Literature Society, vol. 31, 2009, p. 64-66
  • Compte-rendu d'Anna Kukuika-Wojtasik, La dame et l’amour au Moyen Âge. Symbolique du portrait amoureux dans la littérature courtoise du XIIe siècle, Varsovie, Le Moyen Age, 3-4/2008, tome CXIV, p. 709-10.
  • Compte-rendu de Gautier de Coinci, Le Miracle de la chaste impératrice, trad. d'Annette Garnier, CCM 2009, n° 52 p. 32-33
  • Compte-rendu de Vie de Marie d'Oignies, éd. R.B. Huygens, Francia-Recensio (Institut historique allemand, Recherche sur l'histoire de l'Europe Occidentale, recension en ligne ) juillet 2013/3.
  • Compte-rendu de Li loenge Nostre Dame de Robert le Clerc d'Arras, éd. Annette Brasseur,  Le Moyen Age, 1/ 2014.
  • Compte-rendu de Gautier de Coinci, Le miracle d'un excommunié, trad. d'Annette Garnier Llinarès, Le Moyen Age.
  • Compte-rendu de : Catalina Girbea, Le Bon Sarrasin dans le roman médiéval (1100-1225), Perspectives Médiévales,paru le 15-09-2015  https://peme.revues.org/8990
  • Compte-rendu de : Danielle Buschinger, Tristan allemand, 2013, Perspectives Médiévales,paru janvier 2016  https://peme.revues.org/8990
  • Compte-rendu de : Friedrich Wolfzettel, La poésie lyrique du Moyen Âge au Nord de la France (en annexe : France et Italie.) Études choisies, 2015,  Perspectives Médiévales,paru janvier 2016  https://peme.revues.org/8990
  • Compte-rendu de : Madeleine Tyssens, Le chansonnier U, publié d'après le manuscrit Paris BnF fr. 20050 (tome 1), 2015, Perspectives Médiévales,paru janvier 2016  https://peme.revues.org/8990
  • 2016  Compte-rendu pour les CRM de Jacques de Vitry, l'évêque aux trois visages (https://crm.revues.org/315
 
 

Autre

Conférence le 26-11 2016  Médiathèque de Valenciennes
Dans le cadre de l'exposition Merci pour les restes !
"Par les chemins et les jardins : se nourrir et se soigner dans l'œuvre d'Hildegarde de Bingen"