Page facebook de l'UVHC Twitter de l'UVHC Linkedin de l'UVHC Instagram de l'UVHC PRO'fil : le réseau professionnel de l'Université
     

Madeleine DESCARGUES-GRANT


64 ans
Madeleine.Descargues-Grant@univ-valenciennes.fr

Ma recherche

Mes publications, en anglais et en français, portent sur la littérature anglaise du dix-huitième siècle (fictionnelle et non fictionnelle) et sa place dans l’histoire des idées, l’œuvre de Laurence Sterne (y compris sa traduction), l’épistolarité, la sensibilité et la « maladie anglaise », les liens entre les Lumières britanniques et l’Encyclopédie, les traces de l'empreinte culturelle des Lumières britanniques dans notre modernité. Je m’intéresse aux problématiques de l’énonciation comme marqueur de la modernité et je poursuis parallèlement une activité de traduction.
 

Curriculum Vitae

Diplômes universitaires

  • 2001 -


    Diplôme d’Habilitation à Diriger des Recherches en langues et littératures anglaises et anglo-saxonnes, Université Lumière Lyon 2 (directeur de recherche : Alain Bony)

  • 1993 -

    Doctorat de l'Université de la Sorbonne Nouvelle (Paris 3) : Correspondances: étude critique de la correspondance de Laurence Sterne dans son oeuvre sous la direction de Serge Soupel, mention Très honorable, avec félicitations

  • 1987 -

      Agrégation d'anglais
     

Expériences professionnelles

  • De juin 2005 à juin 2010 -
     Directrice de la Faculté de Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines à l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
  • Depuis septembre 2002 -
    Professeur de littérature anglaise à l’université de Valenciennes
  • de septembre 1993 à août 2002 -
    Maître de conférences à l'Université de Lille 3
  • de septembre 1976 à août 1993 -
    Enseignement secondaire

RAYONNEMENT SCIENTIFIQUE

Autres

  •  

    Participation à des projets internationaux et interventions comme invitée

    -Participation au projet LAPASEC sur la Grande-Bretagne dans l’Europe des Lumières (Landau-Paris Symposium on the Eighteenth Century, associant les équipes de recherche de Paris 7 et de Landau, Allemagne) donnant lieu à des symposiums (juin 2003, septembre 2004, octobre 2005) suivis de publications par les Presses Universitaires de Trèves (Trier). Invitations comme participante aux colloques internationaux de Landau (2003, 2005, 2009).

    -Invitation au titre de Plenary Speaker au colloque international Before Depression : The Representation and Culture of Depression in Britain and Europe, 1660-1800, Newcastle, 2008.

    -Invitation comme présidente de session au symposium "Taste and the five senses" (synthèse du projet LAPASEC), William Andrews Clark Library (UCLA), Los Angeles, 13 et 14 avril 2012.

    Émission radiophonique

    Participation à la présentation de l’œuvre de Laurence Sterne dans l’émission "Une vie, une œuvre," diffusée sur France Culture le 9/03/03.

    Intervention culturelle

    Présidence du jury du Prix Amphi (jury composé à parts égales d’étudiants et de professionnels), prix du roman traduit, décerné par l’Université de Lille 3 à l’auteur et au traducteur d’un roman étranger traduit dans l’année. 2003.

     

  • Participation à des jurys de thèse et d’HDR

    1 HDR, 11 doctorats

    Direction de thèse arrivée à soutenance

    -Constance Lacroix. "Jane Barker et la Trilogie de Galesia : commentaire, annotation et traduction d’une trilogie romanesque jacobite." Autres membres du jury : Professeurs Jean-Christophe Abramovici, Anne Bandry-Scubbi, Line Cottegnies, Jean Viviès. Mention très honorable avec les Félicitations du jury à l’unanimité.

     

Ouvrages

Editeur

Avec Anne Bandry-Scubbi, Tristram Shandy: Laurence Sterne
Paris, Armand Colin-CNED, 2006, 152 p.
 
L'irruption de Tristram Shandy sur la scène littéraire en 1760 fit sensation. Ce livre déconcertant et provocateur, au croisement de la culture classique et de la modernité, suscite depuis deux siècles et demi des réactions ambivalentes. Par sa mise à nu des procédés narratifs, il interroge la littérature et fut souvent pris comme modèle par les tenants de la déconstruction. Mais les vignettes sentimentales eurent aussi leur heure de gloire. Sa réputation d'originalité est toujours d'actualité à l'heure de l'hypertexte et des adaptations postmodernes, des interrogations sur l'héritage du roman et sur l'avenir de la fiction.

Avec Sylviane Albertan-Coppola, Les Sources anglaises de l’Encyclopédie

Lez Valenciennes 36, Valenciennes, Presses Universitaires de Valenciennes,

2005, 192 p.

L’influence anglaise sur les Lumières françaises n’est plus à démontrer. Le chassé-croisé des origines et le jeu complexe des citations et des attributions donne la matière d’un examen fouillé qui ménage quelques surprises au lecteur. Issue de la Cyclopaedia de Chambers (1728) dont elle devait être au départ la simple traduction, avant de se transformer en machine de guerre contre l’Église et l’État, l’Encyclopédie révèle les domaines très différents où s’exerce l’attraction anglaise: déisme de Tindal ou de Collins, sensualisme de Locke, physique de Newton, morale de Shaftesbury, humour de Swift, nouveau roman de Richardson… Les études réunies ici, qui incluent l’appréciation d’Adam Smith sur l’Encyclopédie, montrent comment l’influence anglaise travaille le texte et la composition du grand Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers, tout en étant retravaillée en profondeur dans son entreprise de partage du travail et de socialisation du génie. 

Editeur

Prédicateurs et journalistes : petits récits de la persuasion en Grande-Bretagne au dix-huitième siècle. Swift, Addison, Fielding et Sterne,  Lille, PU du Septentrion, 2004, 272 p.

 

Le dix-huitième siècle en Grande-Bretagne est volontiers présenté comme l’âge du roman, de la sensibilité et de l’individualité. Le sermon, genre en déclin, et l’essai périodique, ancêtre de notre presse de réflexion, ne témoignent pas moins brillamment des transformations fondamentales qui portent — déjà — sur la nature de la vérité et sur les conditions de sa recherche, à l'heure où l’argument d’autorité, celle-ci fût-elle divine, ne suffit plus, et où l’art de la persuasion s'enrichit des théories du contrat.

Correspondances: étude critique de la correspondance de Laurence Sterne dans son œuvre, Paris, Didier érudition, 1993, 319 p.

 

Considérées comme une mise en scène quotidienne de la vie du romancier, les lettres font découvrir dans le personnage de l’auteur l’un des multiples masques nécessaires à Sterne pour définir ses codes de l’écriture du sujet, dans une époque ô combien attentive aux ambiguïtés de l’examen et de l’expression de soi. « Divers et ondoyant », l’être sternien n’est jamais entièrement saisissable, ni dans les aveux du journal intime ni dans le bavardage introspectif des romans, même si leurs narrateurs relaient, de façon fort subtile, le discours tenu par l’auteur à son lecteur sur le mode d’une conversation imaginaire et privilégiée.

Publications

Publications en France

Ouvrages

Récit de voyage et Encyclopédie. Edition. Valenciennes,  collection Europ(e), Presses Universitaires de Valenciennes, 2011.

Avec Anne Bandry, Tristram Shandy: Laurence Sterne. Paris, Armand Colin-CNED, 2006.

Avec Sylviane Albertan-Coppola, Les Sources anglaises de l’Encyclopédie. Edition. Lez Valenciennes 36, Valenciennes, Presses Universitaires de Valenciennes, 2005.

Prédicateurs et journalistes : petits récits de la persuasion en Grande-Bretagne au dix-huitième siècle. Swift, Addison, Fielding et Sterne.  Lille, PU du Septentrion, 2004.

Correspondances: étude critique de la correspondance de Laurence Sterne dans son œuvre. Paris, Didier, 1993.

Participation à des ouvrages collectifs

"De Quincey et le sublime non-égotiste", Des Lumières à l’Europe romantique des nations : les paradoxes du sublime, éds Denis Bonnecase et Patrick Chezaud, Saint Pierre de Salerne, Gérard Monfort éditeur, 2007. 143-56.

"Gulliver’s Travels et l’orgueil de l’homoncule", Gulliver’s Travels: Jonathan Swift, éd. Pierre Morère, Paris, Ellipses Édition Marketing S.A., 2001. 82-92.

"Perception du temps dans la correspondance de Laurence Sterne", Les Âges de la vie en Grande-Bretagne au XVIIIème siècle,éd. Serge Soupel, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 1995. 213-23.

Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

"Smollett en France : voyage au bout des Lumières." Récit de voyage et Encyclopédie, Valenciennes, PUV, Collection « Europe(s) », 2011. 149-167.

"Avant-propos." Récit de voyage et Encyclopédie. Valenciennes, PUV, Collection « Europe(s) », 2011. 11-20.

"Swift and the Ruin(s) of History. " Etudes Epistémè 19, 2011.   http://www.etudes-episteme.org/2e/?swift-and-the-ruin-s-of-history

"Burton and Sons: the Masks of Melancholy". Le Spectateur européen (10), Before Depression: the  Representation and Culture of Depression in Britain and Europe, 1660-1800/Figures et culture de la dépression en Grande-Bretagne et en Europe, 1660-1800. Ed. Clark Lawlor & Valérie Maffre. Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2010. 143-66.

"The Obstetrics of Tristram Shandy", Etudes Anglaises 59/4, 2006. 401-13.

"Présentation de Tristram Shandy", L’Information littéraire 2006, http://vox-poetica.org/sflgc/concours/tx/tristram_shandy.html

"Les textes perdus et retrouvés de Tristram Shandy, ou le Hobby-hors(e) texte", Revue de la  Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles 62, 2006, p. 227-40.

Bibliographie, "Naissance du roman moderne. Vie et opinions de Tristram Shandy, gentilhomme." L’Information littéraire 4/2006. 46-51.

"Jonathan Swift dans l’Encyclopédie: une ‘modeste’ mais inoubliable présence", Lez Valenciennes 36, 2005. 87-104.

"Le Spectator à la recherche d'équilibres précaires",  Bulletin de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles 50, 2000. 247-59.

"Forme et vie de la prédication chez Sterne: les sermons et l'idée de bonheur", Bulletin de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles, éd. Guyonne Leduc, Hommage à Paul Denizot, 1999. 61-69.

"Les sermons de Sterne ou l'Écriture recréée", Bulletin de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles 49, 1999. 325-40.

"'[In] short, 'Tis a stage': sacré et profane dans l'œuvre de Laurence Sterne". Cahiers de la Maison de la Recherche: Le sacré et le profane, "Ateliers" 10/1996, éd. Michèle Plaisant, Université Charles de Gaulle, Lille III, 1996. 85-93.

"French Reflections: On a Few Reflections of the French in Sterne's Letters and in A Sentimental Journey", Bulletin de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles 38, 1994. 255-69.

"Fonctions d'une lettre d'amour dans A Sentimental Journey", Bulletin de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe Siècles 31, 1990. 143-57.

PUBLICATIONS A L'ETRANGER

Participation à des ouvrages collectifs

"Tristram Shandy as Comedy of Errors." Hilarion’s Asse. Ed. Anne Bandry-Scubbi and Peter de Voogd. Cambridge, Cambridge Scholars Publishing, 2013. 5-14.

"Sterne and the Miracle of the Fragment." Swiftly Sterneward: Essays on Laurence Sterne and His Times in Honor of Melvyn New. Ed. W. B. Gerard, E. Derek Taylor, and Robert G. Walker,  Newark, University of Delaware Press, 2011. 223-44.

"What’s in a Sunflower? Eighteenth-Century Novels and the Censorship of the Sensorium." Taste  and the Senses in the Eighteenth Century. Ed. Peter Wagner and Frédéric Ogée, Trier, Wissenschaftlicher Verlag Trier, 2011. 239-49.

"Sterne's Dramatic Persuasion", Divine Rhetoric. Essays on the Sermons of Laurence Sterne. Ed. W. B. Gerard. Newark, University of Delaware Press, 2010. 207-27.

"Tristram Shandy and the Appositeness of War", Republication in Laurence Sterne’s Tristram Shandy. Ed. Thomas Keymer. Oxford, Oxford UP, 2006. 240-58.

"Shakespeare on the Scene of Eighteenth-Century Fiction". Ed. Peter Wagner et Frédéric Ogée. Trier, Wissenschaftlicher Verlag Trier, 2006. 85-95.

"The Death and performance of Tristram Shandy". Ed. Peter Wagner et Frédéric Ogée. Trier, Wissenschaftlicher Verlag Trier, 2006. 209-19.

Avec Damian Grant, "Defoe and Friends: Prefigurings of the Post-", Engendering Images of Man in the Long 18th Century, Ed. Walter Göbel, Saskia Schabio et Martin Windisch. Trier, Wissenschaftlicher Verlag Trier, 2001. 278-95.

"Sterne, Nabokov and the Happy (Non)Ending of Biography". Laurence Sterne in Modernism and Postmodernism, Postmodern Studies 15, 1996. 167-78.

"The Conduct of Spontaneity: Function and Fiction of the Epistolary Form", Word, Subject, Nature: Studies in Seventeenth and Eighteenth-Century Culture. Ed. Tadeusz Rachwal et Tadeusz Slawek. Katowice, Wydawnictwo Uniwersytetu Slaskiego, 1996. 163-73.

"A Sentimental Journey, or 'The Case of [In]delicacy'", Critical Essays on Laurence Sterne. Ed. Melvyn New. New York, Hall & Co., 1998. 243-53.

Articles publiés dans des revues avec comité de lecture

Recension, The Letters of Laurence Sterne, éd. Melvyn NEW et Peter de VOOGD, The Florida Edition of the Works of Laurence Sterne, vols 7 et 8, Gainesville, University Press of Florida, 2009, in The Shandean 21, 2010. 153-57.

"Tristram Shandy and the Appositeness of War," The Shandean 12, 2001. 63-77. Voir republication ci-dessus.

"In Pursuit of Sterne's Epistolary Persona", The Shandean 4, 1992.. 167-80.

"Ignatius Sancho's Letters", The Shandean 3, 1991, p. 145-66.